jeudi 13 juin 2024

Le Centre de réhabilitation psycho-sociale à Casablanca, le troisième du genre au niveau de la Région

-

Le Centre de réhabilitation psycho-sociale du Centre hospitalier universitaire (CHU) Ibn Rochd à Casablanca, inauguré mercredi par SM le Roi Mohammed VI, est le troisième du genre au niveau de la région Casablanca-Settat, a indiqué le responsable de projets à la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour la région de Casablanca-Settat, Abdelhamid Senhajir.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, M. Senhajir a affirmé que ce centre, le troisième du genre au niveau régional après ceux de Tit Mellil et de l’arrondissement Moulay Rachid, vient renforcer l’offre de santé publique dans la région.
Ce centre, a-t-il fait observer, a la particularité d’être situé au sein du CHU Ibn Rochd, ce qui permet d’accompagner les malades atteints de troubles mentaux et qui sont dans un état stable, dans le cadre d’un travail complémentaire et une coordination étroite entre le service de psychiatrie et l’administration du CHU.
SM le Roi a inauguré mercredi le Centre de réhabilitation psychosociale du CHU Ibn Rochd à Casablanca. A cette occasion, le Souverain a visité les différents services du Centre, destiné à prendre en charge les patients souffrant d’un handicap mental causé par des troubles mentaux aiguës et chroniques, et ce en vue d’alléger les répercussions de cet handicap et de faciliter leur intégration sociale et professionnelle.
Réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement de l’ordre de 10,5 millions de dirhams, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action mené par la Fondation, visant à soutenir le secteur médical national, à travers le renforcement de l’offre médicale existante, l’amélioration de l’accès aux soins des populations les plus démunies et l’intégration d’une approche sociale complémentaire dans les mécanismes d’accompagnement des patients et des bénéficiaires.
Mitoyenne au Centre Psychiatrique Universitaire Ibn Rochd, cette structure médico-sociale, d’une superficie couverte de 2.100 m2, compte un pôle thérapeutique comportant des salles de psychologie, de psychiatrie, d’ergothérapie et d’évaluation fonctionnelle, ainsi qu’un pôle socio-éducatif avec notamment une salle polyvalente et des ateliers de cuisine-thérapie, d’arts plastiques, de poterie, de coiffure-esthétique et d’informatique.

- Advertisment -