dimanche 16 juin 2024

USA: Walmart supprime plus de 2.000 emplois

-

L’entreprise américaine Walmart spécialisée dans la grande distribution a entamé la suppression de 2.200 emplois, des semaines après avoir averti qu’elle s’apprêtait à faire face à une année difficile.

Le géant de la vente au détail va supprimer plus de 1.000 emplois au Texas, 600 en Pennsylvanie, 400 en Floride et 200 dans le New Jersey.

Les coupes concernent les effectifs qui traitent les commandes sur Internet, indique-t-on.

Les dirigeants de Walmart avaient prévenu les investisseurs de s’attendre à un ralentissement de la croissance des ventes et des bénéfices cette année.

L’entreprise a également annoncé récemment une augmentation de son salaire minimum moyen de 12 dollars à 14 dollars l’heure dans une tentative de retenir les employés des magasins dans un marché du travail restreint pour les industries à bas salaires.

La hausse du salaire minimum aura un impact sur les bénéfices, réduisant ainsi les marges de l’entreprise, au moment où les consommateurs à faible revenu continuent d’être touchés par l’inflation.

« Le consommateur est toujours sous haute pression », a déclaré le directeur financier de Walmart, John Rainey, en février.

« Et si vous regardez les indicateurs économiques, les bilans s’amenuisent et les taux d’épargne diminuent par rapport aux périodes précédentes. Et c’est pourquoi nous adoptons une perspective assez prudente pour le reste de l’année », a-t-il ajouté.

Walmart n’a pas connu de licenciements massifs comme son rival du commerce électronique Amazon.

Le détaillant en ligne a supprimé environ 30.000 emplois depuis le début de l’année dans plusieurs départements.

Les dernières coupes chez Amazon surviennent au milieu d’une série de suppressions d’emplois dans l’industrie technologique ces derniers mois, alors que le secteur est confronté à une baisse des ventes induites par une inflation élevée et une incertitude macroéconomique plus large.

- Advertisment -