vendredi 21 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce mercredi 15 mars 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi 15 mars 2023:

L’Opinion

  • La vague de froid qu’a connue le Maroc en début d’année a provoqué une chute brutale de la production de tomates, entraînant une baisse de plus de 80% des volumes quotidiens, selon l’Association marocaine des producteurs et exportateurs de fruits et légumes. Face à cette conjoncture, l’Exécutif a mis en place une panoplie de mesures pour contrecarrer la hausse galopante des prix des denrées alimentaires. L’effet ne s’est pas fait attendre puisque le prix des tomates se négocie actuellement, à titre d’exemple, entre 4 et 5 dirhams, contrairement aux prix d’avant, soit 10 à 15 dirhams. Le contrôle des points de vente, la régulation des prix et l’augmentation de l’offre sont quelques-uns des éléments utilisés comme leviers par le gouvernement pour faire baisser les prix des denrées alimentaires, notamment ceux des fruits et des légumes.
  • Les institutions supérieures de contrôle des finances publiques (INTOSAI) sont appelées, plus que jamais, à « jouer un rôle fondamental dans la mobilisation des efforts en vue de protéger l’environnement », a souligné le Premier Président de la Cour des Comptes, Zineb El Adaoui. Dans un contexte mondial marqué par les changements climatiques, la pollution et la surexploitation des ressources naturelles, les INTOSAI doivent jouer un rôle fondamental dans la mobilisation des efforts de tous les intervenants, adopter des politiques et solutions innovantes et mobiliser des ressources et moyens exceptionnels pour faire face à cette situation, a indiqué El Adaoui à l’ouverture de la 19ème réunion du comité de pilotage du Groupe de travail sur l’audit environnemental l’INTOSAI.

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a annoncé la candidature conjointe du Maroc, avec l’Espagne et le Portugal, pour abriter la Coupe du Monde 2030. « J’annonce devant votre assemblée, que le Royaume du Maroc a décidé, avec l’Espagne et le Portugal, de présenter une candidature conjointe pour abriter la Coupe du Monde 2030 », a affirmé le Roi dans un message à l’occasion de la remise du Prix de l’Excellence de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour l’année 2022 (CAF President’s Outstanding Achievement Award-2022), décerné au Souverain à Kigali, au Rwanda.
  • Pour contenir l’inflation et remédier à la hausse générale des prix, le gouvernement aurait dû intervenir précisément sur le prix des carburants qui, une fois en hausse, emporte avec lui tout le reste des coûts des autres produits, estime Driss Sentissi, membre du bureau politique du parti du Mouvement populaire. Sentissi, qui était l’invité de «L’Info en Face», a estimé que malgré les mesures prises par le gouvernement, les prix soit se maintiennent, soit continuent de grimper pour certains, notant que le gouvernement n’a pas su anticiper la vague d’inflation. Il a d’autre part, dit ne pas comprendre pourquoi l’Exécutif refuse de geler ou plafonne la TVA appliquée au prix des carburants, mesure censée maintenir celui-ci à un niveau tolérable et, partant, empêcher l’augmentation des prix de tous les autres produits.
  • L’autonomisation économique des femmes était au cœur des débats lors d’une conférence de presse organisée, mardi dernier à Rabat, par l’Union européenne au Maroc, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc et le ministère de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille. Les intervenants ont plaidé pour la promotion de l’égalité des genres et la promotion de l’entrepreneuriat féminin à travers l’accompagnement, l’inclusion financière et l’accès aux technologies.
  • Le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, et le Directeur Général de la Société d’Ingénierie Energétique (SIE) ont signé une convention-cadre de coopération pour la mise en place de projets de performance énergétique. En vertu de cette convention, l’opérateur historique du secteur de l’électricité et garant de l’équilibre Offre-Demande et la SIE, société nationale de services énergétiques « Super Esco », s’engagent à développer et réaliser des projets et offres de performance énergétique au profit des secteurs public et privé, a indiqué l’ONEE dans un communiqué.

L’Économiste

  • Mohamed Kasri, directeur de l’Agence judiciaire du Royaume (AJR), a présenté le rapport qui retrace le bilan des activités de l’AJR au cours de 2021. D’emblée, ce qui remonte à la surface est que cette Agence a permis d’économiser 3,3 milliards de DH à l’Etat au titre de l’année considérée. En effet, l’analyse de ces décisions de Justice, montre que les requérants réclamaient à l’Etat plus de 7,3 milliards de DH. Mais, l’intervention de l’AJR a permis de réduire ce montant de 54%. Cette baisse s’explique par la nouvelle stratégie de défense adoptée par l’Agence et ses partenaires, basée essentiellement sur le renforcement de la présence de l’administration dans toutes les actions visant l’Etat, ses offices et établissements publics.
  • 2,2 milliards d’investissements et 133 milliards de DH de chiffre d’affaires. Tanger Med Zones pulvérise les records grâce aux entreprises installées dans les zones d’activité gérées par ce groupe. Le secteur de l’automobile a atteint à lui seul les 95 milliards de DH (plus des deux tiers du volume d’affaires global), soit une progression de 53% par rapport à l’année dernière. Un exploit dû à l’excellente tenue de ce secteur et aux performances des usines de Tanger Automotive City. Un trend haussier aussi pour la logistique, avec 27 milliards de DH, en croissance de 29%, quant au textile et l’aéronautique, ils ont affiché 11 milliards de DH en évolution de 10% par rapport à l’exercice précédent.
  • Les émissions des dépenses de la Compensation ont atteint 400 millions de DH à fin février 2023, en baisse de 92,6% par rapport à l’année précédente. Ces émissions représentent un taux de réalisation de 1,5% du total prévu par la loi des finances 2023 (400 millions de DH), indique la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Les dépenses de fonctionnement émises ont atteint 42,3 milliards de DH, dont 25,6 milliards de DH concernent les traitements et salaires qui enregistrent une hausse de 6,4 %.

Libération

  • Le Maroc est devenu une plateforme logistique mondiale à l’échelle de la Méditerranée et du continent africain, adoptant les meilleures pratiques internationales liées au transport maritime, a indiqué, à Casablanca, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil. Ce tour de force est particulièrement dû au développement du complexe portuaire Tanger Med, qui a contribué à la montée du Maroc dans le top vingt du classement de l’Indice de Connectivité Maritime de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), a souligné le ministre qui présidait la cérémonie d’ouverture de la 46ème et la 17ème réunion des groupes de recherche scientifique sur la mise en œuvre des dispositions pertinentes de la convention de Londres de 1972 et son protocole de 1996.
  • Le ministère de la jeunesse, de la culture et de la communication a organisé, à Salé, une journée d’étude sur « les mécanismes de promotion du théâtre marocain entre renouveau et innovation ». Cette rencontre a été marquée par la participation de représentants de plusieurs syndicats, d’institutions et d’associations de la société civile œuvrant dans le secteur, qui ont examiné les moyens de promouvoir le théâtre dans le Royaume et de surmonter les obstacles qui entravent son développement

Al Bayane

  • Le Procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, El Hassan Daki a affirmé que la présidence du Ministère public a placé la lutte contre les accidents de la circulation parmi les priorités de la politique pénale, dont il supervise la mise en œuvre. S’exprimant lors de la séance d’ouverture d’une journée d’étude organisée par le Ministère public sous le thème « Stratégie nationale de sécurité routière », Daki a expliqué que l’exécution de cette politique pénale se fait « en veillant à la mise en oeuvre de tous les mécanismes stratégiques de suivi d’application du code de la route et des textes y afférents, considérant que le respect du code de la route constitue un levier essentiel pour la réussite de la politique visant à réduire les accidents de la circulation et à épargner aux usagers de la route leurs répercussions socio-économiques.
  • Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a tenu, à Lisbonne, un entretien avec le secrétaire général adjoint du Conseil de l’Europe (CdE), Bjørn Berge, axé sur les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et le Conseil et d’élargir ses domaines. Lors de cette rencontre, qui s’est tenue en marge du lancement de la cinquième phase du Programme Sud, Ouahbi a indiqué que le Maroc, dans le cadre de ses engagements en matière de droits de l’Homme, a manifesté son intérêt pour l’invitation adressée au Royaume par le Secrétaire général du CdE en vue d’adhérer à la Convention européenne des droits de l’Homme, de manière à contribuer à l’amélioration des cadres législatif et institutionnel du Maroc dans ce domaine.

Al Massae

  • La Stratégie nationale de sécurité routière 2017-2026 vise la réduction, à l’horizon 2026, de la mortalité routière de moitié par rapport à son niveau actuel (moins de 1900 tués sur les routes en 2026), a affirmé Benacer Boulaajoul, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA). Selon un bilan provisoire au titre de l’année 2022, le nombre de décès dus aux accidents de la route a enregistré une baisse de 6,84% par rapport à 2021 et de 10,04% en comparaison avec 2015 (année de référence), celui des blessés graves (18,25%) et des accidents mortels (10,04%), a poursuivi Boulaajoula, qui intervenait lors de la séance d’ouverture d’une journée d’étude organisée par la Présidence du ministère public autour de la stratégie nationale de la sécurité routière.

Al Alam

  • Le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a présidé, à Khénifra, les travaux du conseil d’administration (CA) de l’Agence du Bassin Hydraulique de l’Oum Er-Rbia (ABHOER) au titre de l’année 2022. Cette rencontre a été consacrée à l’examen du bilan d’action de cette Agence ainsi qu’à la présentation et à l’examen de son budget et son programme au titre de l’année 2023. Intervenant lors de l’ouverture de cette rencontre, le ministre de l’Equipement et de l’Eau a mis en avant la conjoncture climatique exceptionnelle dans laquelle se déroulent les travaux de ce conseil d’administration, rappelant que cette conjoncture a eu des conséquences sur l’approvisionnement en eau potable ainsi que sur les activités agricoles de la région.
  • La deuxième phase de l’opération du règlement des frais du Hadj pour la saison 1444 de l’Hégire se tiendra du 23 au 29 mars 2023, auprès des agences Barid-Bank dans les différentes provinces et préfectures du Royaume, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires Islamiques. Dans un communiqué, le ministère a indiqué que les citoyens et citoyennes inscrits sur les listes d’attente, selon l’ordre du tirage au sort, et qui remplaceront ceux n’ayant pas effectué le règlement des frais du Hadj pour la saison 1444, dans sa première phase, que le paiement des frais de la deuxième phase sera effectué en un seul versement tant pour le pèlerinage encadré par le ministère des Habous et des Affaires Islamiques que pour celui des agences de voyages.

Bayane Al Yaoum

  • S’exprimant à l’ouverture d’une rencontre organisée par le ministère délégué chargé des Relations avec le Parlement en partenariat avec la Fondation Lafqui Titouani sur « la participation citoyenne: entre l’encadrement juridique et le bilan de la pratique », le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a précisé que le ministère, en harmonie avec les dispositions constitutionnelles relatives à la participation citoyenne et les mécanismes de démocratie participative, a œuvré à élaborer un important arsenal juridique à même d’encadrer l’exercice par les citoyens de ce volet constitutionnel.
  • Les aéroports du Royaume ont enregistré en 2022 un taux de récupération du trafic passagers de 82 % par rapport à 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA). Depuis la réouverture des frontières le 7 février 2022, le trafic aérien de l’année 2022 a enregistré un taux de récupération du trafic passagers de 82% par rapport à 2019, soit environ 20.5 millions de passagers, indique l’Office dans un communiqué rendu public à l’issue de son Conseil d’administration, tenu sous le signe de la reprise et de la performance.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • Les producteurs et acteurs de la filière des dattes au Maroc ont appelé le gouvernement à intervenir afin de mettre un terme au dumping des dattes algériennes et tunisiennes sur les marchés marocains au détriment du produit local, pointant du doigt les fournisseurs qui spéculent sur les prix des dattes sans aucun contrôle des autorités compétentes. Abdelmajid Ouizzan, responsable du Groupement d’intérêt économique Mezguita à Agdz dans la province de Zagora, a déclaré que la production locale de dattes est affectée durant cette période de l’année (avant le ramadan) par l’importation intensive de dattes étrangères, qui a augmenté cette année à cause de la baisse du produit national, lui même affecté par la sécheresse et les multiples difficultés rencontrées par les acteurs de la filière phoenicicole au Maroc.
  • L’obésité est un problème de santé majeur au Maroc. Selon la dernière étude épidémiologique menée par le ministère de la Santé et de la Protection sociale, 2 Marocains sur 5 étaient en surpoids. Cette situation deviendra un problème plus complexe en 2030, a déclaré au journal Salwa Baki, endocrinologue-diabétologue. Entre 2004 et 2017, le taux de surpoids et d’obésité chez les Marocains a augmenté de 34%, a-t-elle souligné, faisant savoir que ce n’est pas seulement les adultes qui sont affectés, mais également les enfants et les adolescents, puisque 3,6 % d’entre eux souffrent d’obésité et 9,2 % sont en surpoids.

Al Ahdath Al Maghribia

  • Les éléments de la police judiciaire de Nador, Berkane et Oujda ont interpellé, mercredi, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, 18 individus pour leur implication présumée dans des crimes économiques liés à la spéculation et fraude aux carburants et huiles pour moteur. Ces opérations sécuritaires, menées simultanément dans plusieurs entrepôts à Oujda, dans les régions de Selouane et Zaïo (Nador), Aglim (Berkane) et Lamriss (Ahfir), se sont soldées par l’interpellation de 18 individus, dont des responsables d’entrepôts industriels et de stations-services ainsi que des employés, présumés impliqués dans la commission de ces actes criminels et complicité, outre la saisie de dizaines de tonnes de carburants et d’huiles moteur de qualité douteuse, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
  • Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami, a eu au siège de la Chambre, des entretiens avec une délégation du Tribunal des comptes de l’Union (TCU) du Brésil, en visite de travail au Maroc, sur les expériences du contrôle des finances publiques et la coopération entre la Cour des comptes et le TCU du Brésil. Ces entretiens avec le ministre-président du TCU et du Comité directeur de l’Organisation Internationale des Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques (INTOSAI), Bruno Dantas, et le ministre membre du Tribunal, Jorge Oliveira, ont également porté sur les relations parlementaires maroco-brésiliennes, a indiqué la Chambre des représentants dans un communiqué.

Assahra Al Maghribia

  • Les Assises régionales sur le développement durable constituent une étape importante dans la mobilisation de toutes les parties prenantes, en vue d’instaurer les bases d’un développement régional plus durable, a indiqué, à Laâyoune, la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leïla Benali. S’exprimant à l’ouverture de ces Assises régionales, placées sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, sous le thème « Enjeux et défis de durabilité des territoires », Benali a mis l’accent sur le rôle central de ces consultations qui sont de nature à permettre à chaque citoyen de contribuer à l’élaboration des politiques publiques et participer de façon active à l’édification d’un avenir commun.
  • Les journalistes français, Eric Laurent et Catherine Graciet, ont été condamnés chacun, par le tribunal correctionnel de Paris, à 12 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 10.000 euros, dans l’affaire d’extorsion de fonds au Royaume du Maroc. Les deux prévenus ont aussi été condamnés à 5.000 euros chacun en vertu de l’article 475-1 du Code français de procédure pénale. Le tribunal a, par ailleurs, jugé recevable en la forme la constitution de partie civile du Royaume du Maroc et condamné les deux journalistes à 1 euro en réparation des différents préjudices présentés par la partie civile.
- Advertisment -