jeudi 20 juin 2024

Mondialito: La presse brésilienne se fait l’écho de l’hommage rendu à Pélé

-

La presse brésilienne s’est fait l’écho du vibrant hommage rendu à l’ouverture de la coupe du monde des clubs Maroc-2023, à la légende du football mondial Pelé, triple champion du monde avec le Brésil et décédé le 29 décembre 2022 à l’âge de 82 ans.

Le site d’information ESPN Brasil écrit que le Maroc a rendu un vibrant hommage à Pelé au Grand stade de Tanger : « une image du ‘roi’ a été placée au centre du terrain, la photo emblématique de Pelé étreignant Jairzinho après le but inscrit en finale de la Coupe du monde 1970 ».

La cérémonie d’ouverture a précédé le match d’inauguration entre Al-Ahly d’Egypte et Auckland City de Nouvelle Zélande, remporté par le club égyptien qui affrontera Sounders de Seattle (Etats-Unis) au prochain match.

De son côté, Globo Esporte revient sur le parcours exceptionnel de la sélection marocaine en coupe du monde Qatar-2022, emmenée par Walid Regragui, qui a prononcé un brève discours en hommage à Pelé, connu pour son admiration pour le football marocain, en particulier pour la légende du football marocain Larbi Benmbarek.

« L’acte en l’honneur de Pelé a été annoncé par l’entraîneur de l’équipe nationale marocaine, le coach de l’équipe qui est devenue la première d’Afrique et du monde arabe à terminer quatrième en Coupe du monde. Il s’est rendu sur le terrain et, avec un micro, s’est adressé au public nombreux présent dans le stade de Tanger », souligne le fameux journal sportif brésilien.

Et de rapporter que Regragui a rappelé au public la légende du football et, immédiatement, une immense projection d’une photo de Pelé a été affichée sur la pelouse du stade.

CNN Brasil est également revenu sur la cérémonie d’ouverture et l’hommage rendu à l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football mondial, rappelant les exploits de Pelé en coupe du monde des clubs.

Avant le match, le stade Ibn Batouta, à Tanger, a été le théâtre de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde des clubs. Le spectacle était plein d’éloquentes références à la riche culture marocaine, avec des invocations du potentiel touristique et d’autres symboles nationaux, souligne pour sa part le portail d’information UOL.

« Au milieu de la cérémonie, il y avait un hommage au roi Pelé. Walid Regragui, ancien entraîneur du Wydad Casablanca et sélectionneur du Maroc lors du parcours historique de la Coupe du monde, est celui qui a marqué l’hommage » à Pelé, ajoute le média brésilien.

Le Maroc organise le Mondialito pour la troisième fois, après l’édition 2013 qui a vu le Raja de Casablanca atteindre la finale (défaite 2-0 devant Bayern Munich) et celle de 2014, marquée par la participation du Moghreb de Tétouan, en tant que champion du Maroc.

Cette édition connait la participation de Flamengo, club le plus populaire du Brésil qui compte pas moins de 40 millions de supporteurs. Il se rend au Maroc en sa qualité de champion de la Copa Libertadors, avec une armada de joueurs les plus en vue au championnat national du Brésil.

- Advertisment -