jeudi 20 juin 2024

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 23 janvier 2023:

L’Economiste

La rareté de l’eau, conjuguée au coût élevé de la production, frappe de plein fouet la filière des agrumes. La campagne agrumicole 2022-2023 risque d’être compromise. La production sera marquée par un important recul, estimé à plus de 30% par rapport à la campagne précédente, selon l’Association des producteurs d’agrumes du Maroc (ASPAM). Les exportations, pour leur part, suivront le même trend baissier. En cause, la faible demande à l’étranger. En dépit du contexte international difficile, le marché russe reste incontournable pour les professionnels marocains.

Rien n’y fait, les ex-enseignants contractuels s’attachent mordicus à leur position. Leur coordination nationale vient de faire part de son rejet du projet de statut unifié proposé par l’Education nationale, et qui a fait l’objet d’un accord avec les syndicats les plus représentatifs du secteur le 14 janvier dernier. Les ex-contractuels refusent particulièrement le recrutement régional via les académies, préférant l’intégration automatique à la fonction publique. Qualifiant le projet de «rétrograde», ils prévoient de poursuivre leurs actions de protestation. Le cycle d’instabilité de l’école publique n’est pas près de s’arrêter.

Depuis l’annonce de la seconde hausse du taux directeur par Bank Al Maghrib, décidée en décembre 2022 tout le monde s’attend à ce que les banques la répercutent sur leurs taux. «Une telle démarche nécessite des semaines, voire des mois de préparation. Pour le moment, il n’y a rien d’officiel, nous attendons les directives du siège», explique un banquier. «Si les banques n’ont pas encore sauté le pas, c’est aussi en raison de la concurrence. Elles ne peuvent pas se permettre d’opérer des augmentations alors que d’autres ne l’ont pas encore fait», poursuit-il. D’autant plus que la conjoncture est plutôt difficile. «Il faut savoir que ces derniers temps nous nous battons pour maintenir l’activité à flot, les demandeurs de crédit ne se bousculent pas au portillon. Si nous renchérissons encore plus le coût, nous serons davantage pénalisés», estime un autre banquier.

Plus de 170.000 pensions connaîtront une augmentation de leur montant net, à compter de l’échéance du mois de janvier, a annoncé la Caisse marocaine des retraites (CMR). Cette hausse intervient en application de la nouvelle disposition fiscale relative au relèvement du taux d’abattement forfaitaire applicable en matière de pensions et rentes viagères.

Le Matin

Seize mois après le scrutin relatif aux élections communales du 8 septembre 2021, des élections partielles relatives à 43 sièges sont programmées dans 43 circonscriptions appartenant à 41 communes, de même que l’élection des conseillers dans les 23 circonscriptions de la commune de Beni Ayaat à Azilal. Ces Scrutins, qui interviennent après l’invalidation des sièges remportés par huit formations politiques, vont avoir lieu le 16 février.

Le Groupe OCP vient de signer des Mémorandums d’Entente avec les plus importants producteurs d’engrais du secteur public et privé indien, ouvrant ainsi la voie à OCP pour fournir à l’Inde jusqu’à 1,7 million de tonnes métriques (MT) d’engrais phosphatés pour la saison agricole sur les douze prochains mois. Ces accords prévoient jusqu’à 700 000 MT de Triple Super Phosphate (TSP), engrais à base de phosphate qui dispose de la plus haute teneur en phosphate, se trouvant dans les engrais granulaires sans azote et qui peut être adapté en fonction des besoins spécifiques des plantes et des sols en Inde, indique un communiqué de l’OCP.

L’Opinion

La présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, a révélé que l’indemnisation financière allouée à la réparation, à l’inclusion sociale et à la couverture médicale jusqu’en décembre 2022 au profit des victimes des violations graves des droits de l’Homme perpétrées par le passé et à des ayants droit dans les provinces du Sud, s’est élevée à environ un milliard de dirhams (963.088.147 dirhams). Bouayach a souligné, lors d’une journée d’étude organisée par le groupe parlementaire socialiste, sur les développements de la cause nationale, que 858 dossiers ont été étudiés dans les régions du Sud par la commission d’arbitrage, 2245 par l’Instance Equité et Réconciliation et 521 par le Comité chargé du suivi de la mise en oeuvre des recommandations de l’Instance.

13 années d’expérience, 4,1 GW d’énergie renouvelable (EnR) installée et 4,2 GW de projets en cours de développement…, les chiffres de la stratégie énergétique lancée par le Royaume montrent le niveau d’engagement du pays en faveur de la transition énergétique. Cependant, avec un potentiel de plus de 400 GW en EnR, soit 40 fois la taille actuelle du marché marocain, le chemin vers le statut de leader régional est encore loin. Pour atteindre le cap, l’Exécutif a pris une série d’initiatives qui incitent les potentiels investisseurs à apporter leur pierre à l’édifice, dont des projets de loi et des mesures incitatives à l’investissement.

Une session de formation sur la presse spécialisée « Pêche maritime » a été organisée, à Casablanca, au profit de journalistes avec la participation d’experts médiatiques dans les ressources halieutiques. Cette session a été l’occasion d’échanger des idées et d’approfondir le débat sur les caractéristiques et les normes de la presse spécialisée dans le secteur de la pêche maritime et les modalités d’exercer ce métier de manière saine et efficiente. Dans ce sens, Mohamed El Ouafi, de la FENAJIC a souligné, dans une intervention sur les médias et la pêche durable, l’importance de consolider les relations entre les médias, la mer et la pêche durable, notant que nombre d’hommes de média marocains sont conscients des enjeux de se spécialiser dans le domaine de la pêche maritime.

Les Inspirations Éco

Le Directeur Général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, s’est entretenu récemment à Rabat, avec le ministre de l’Eau et de l’Assainissement de la République du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam, autour des nouvelles opportunités de coopération dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide. S’inscrivant dans le cadre de la visite de travail effectuée par la délégation sénégalaise au Maroc, du 16 au 20 janvier 2023, cette rencontre a été l’occasion d’échanger autour des opportunités et perspectives de renforcement de la coopération dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement liquide entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, indique un communiqué de l’ONEE.

Al Bayane

Le Royaume du Maroc condamne vivement les agissements d’extrémistes suédois qui ont brûlé le Saint Coran samedi à Stockholm, tout en exprimant « son rejet catégorique de cet acte dangereux ». Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger souligne que « le Royaume du Maroc s’étonne de l’autorisation par les autorités suédoises de cet acte inacceptable qui s’est déroulé devant les forces de l’ordre suédoises, en leur demandant d’intervenir pour empêcher de porter atteinte au Saint Coran et aux symboles religieux sacrés des Musulmans ».

Maroc Le Jour

Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), Zurab Pololikashvili, a mis en avant le potentiel touristique du Maroc affirmant que le Royaume est un « véritable leader du tourisme ». «Le Maroc continue d’être un véritable leader du tourisme», a écrit le Secrétaire général de l’OMT dans un tweet à l’occasion de la visite effectuée au stand du Maroc à la 43e édition du Salon international du tourisme de Madrid (FITUR), qui se tient du 18 au 22 janvier 2023 au parc des expositions IFEMA.

Le Plastic Odyssey, bateau de recherche dédié à la lutte contre la pollution plastique, a fait escale à Tanger, pour entamer son étape marocaine. Le bateau, véritable laboratoire flottant dédié à la lutte contre la pollution plastique, est en train de réaliser un tour du monde de trois ans qui le mènera de la Méditerranée au Pacifique en passant par l’Atlantique et l’Océan Indien. « Nous sommes convaincus que pour lutter contre la pollution plastique en mer, il faut commencer par agir en terre », a expliqué le président et cofondateur de l’organisation Plastic Odyssey, Simon Bernard, lors d’une rencontre avec la presse, tenue vendredi au port de Tanger.

Libération

Un accord-cadre de partenariat entre la commune de Dakhla, la Commune de Vibo-Valentia et la Fondation Calabria Roma Europa a été signé dans le but d’intensifier la coopération entre l’Italie et le Maroc dans les domaines économique, culturel, touristique et sportif. Cet accord a été paraphé par le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatallah, la maire de Vibo Valentia, Maria Limardo et le président de la Fondation Calabria Roma Europa, Dominico Naccari. Selon les trois parties, cet accord ouvre des perspectives prometteuses pour la consolidation des échanges entre les acteurs touristiques, culturels, scolaires, universitaires, sociaux et économiques, publics et/ou privés, des deux pays.

Al Massae

Une source d’une zone de montagne de la périphérie d’Ifrane a révélé au journal un aspect de la souffrance vécue par de nombreuses familles nécessiteuses et démunies dans les zones de montagne au niveau de la région Fès-Meknès en général, en raison des chutes de neige et du manque de bois de chauffage, en plus des prix élevés des différents produits de première nécessité. Selon cette source, les familles qui habitent dans ces zones font face à une souffrance extrême, en raison de la grande difficulté qu’elles rencontrent pour satisfaire leurs besoins les plus élémentaires pendant cette période délicate. Ces familles se plaignent notamment de la hausse excessive des prix de la plupart des produits de nécessité courante, accentuée par la sécheresse, qui a affecté leurs activités agricoles et de pâturage ces dernières années.

Bayane Al Yaoum

Les prix des œufs de poule destinés à la consommation ont presque doublé ces derniers jours. Ils varient entre 1,30 et 1,60 DH l’unité sur les marchés nationaux, alors que le prix d’un œuf dit « bio » est monté à 2,5 DH. De nombreux citoyens se sont plaints de cette flambée des prix, sachant que le prix d’un œuf se situait entre 0,60 et 1 DH, avant cette montée qui a touché tous les produits avicoles. Face à cette augmentation, le consommateur marocain remarque une baisse de la qualité du produit au niveau de la taille et de la fraîcheur de l’œuf, en l’absence du rôle des comités mixtes de contrôle des fermes de production, des locaux de stockage et de l’offre sur les marchés.

La 28ème édition du Salon International de l’Édition et du Livre (SIEL) aura lieu du 1er au 11 juin prochain à l’espace OLM Souissi de Rabat, a annoncé le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication – département de la Culture. Les maisons d’édition, de distribution et les librairies, ainsi que les institutions intéressées par une participation au Salon sont invitées à s’inscrire à partir du 23 janvier jusqu’au 1er mars 2023, et ce via le site officiel du salon: www.siel.ma, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Al Alam

Le nombre d’entreprises défaillantes au Maroc s’est établi à 12.397 en 2022, en hausse de 17,4% par rapport à l’année 2021 ressort-il d’une étude réalisée par le cabinet Inforisk. Par catégorie, 99,2% de ces défaillances concernent les très petites entreprises (TPE), alors que les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 0,7% et les grandes entreprises (GE) 0,1%, précise l’étude. La hausse des défaillances s’explique en partie par la faible utilisation de la procédure de sauvegarde (à peine 27 en 2022), fait remarquer Inforisk, ajoutant que les entreprises marocaines sont encore « faiblement averties » des mesures préventives existantes.

- Advertisment -