lundi 30 janvier 2023

Saint-Coran brûlé à Stockholm: L’islamophobie et la haine des musulmans sont abominables

-

Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, a condamné « fermement l’acte odieux  » d’un extrémiste de droite suédois qui a brulé un exemplaire du Saint Coran, samedi dans la ville de Stockholm, en Suède

« Je condamne très fermement l’acte odieux de l’extrémiste de droite suédois Rasmos Paludan qui a brulé un exemplaire du Saint Coran. L’islamophobie et la haine des musulmans sont abominables et doivent être combattues sans concession », a écrit le Président Macky Sall sur son compte officiel twitter.

Suite à cet acte, le Premier ministre suédois a déploré dimanche un « acte profondément irrespectueux » au lendemain de l’autodafé du Saint Coran lors d’une manifestation à Stockholm, en exprimant sa « sympathie » aux croyants après plusieurs protestations dans le monde musulman.

« La liberté d’expression est une part fondamentale de la démocratie. Mais ce qui est légal n’est pas nécessairement approprié », a déclaré Ulf Kristersson sur Twitter dans un message publié dans la nuit.

De nombreux pays musulmans ont exprimé leur indignation suite à cet acte odieux.

Le Royaume du Maroc a condamné vivement les agissements d’extrémistes suédois qui ont brûlé le Saint Coran tout en exprimant « son rejet catégorique de cet acte dangereux »

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a souligné que “le Royaume du Maroc s’étonne de l’autorisation par les autorités suédoises de cet acte inacceptable qui s’est déroulé devant les forces de l’ordre suédoises, en leur demandant d’intervenir pour empêcher de porter atteinte au Saint Coran et aux symboles religieux sacrés des Musulmans”.

L’Indonésie, l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes Unis ont également exprimé leur condamnation, tout comme le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

- Advertisment -