jeudi 20 juin 2024

Exxon veut bloquer la taxe européenne sur les bénéfices des compagnies pétrolières

-

Le géant américain Exxon Mobil a saisi mercredi la Cour de justice de l’Union européenne (UE) pour bloquer la taxe sur les superprofits des groupes pétroliers, soulignant que l’UE n’a pas le pouvoir légal d’imposer une telle taxe.

La plainte vise à bloquer la taxe imposée à l’industrie pétrolière qui a récolté des bénéfices records cette année alors que les gouvernements occidentaux ont cherché à faire baisser les factures énergétiques des consommateurs à la suite de la guerre en Ukraine.

L’action du groupe américain pourrait mettre en péril la taxe, qui permettrait de lever des milliards de dollars pour faire baisser les coûts énergétiques des consommateurs.

Exxon a indiqué que la plainte avait été déposée mercredi par ses filiales néerlandaise et allemande devant le Tribunal de l’UE au Luxembourg.

La taxe est contre-productive, a déclaré le porte-parole d’Exxon, Casey Norton, ajoutant qu’elle “sape la confiance des investisseurs, décourage les investissements et augmente la dépendance à l’égard des produits énergétiques et pétroliers importés.

La directrice financière d’Exxon, Kathy Mikells, a récemment déclaré aux investisseurs que les taxes exceptionnelles pourraient coûter à l’entreprise au moins 2 milliards de dollars jusqu’à la fin de 2023.

Exxon a récemment réintégré le top 10 des plus grandes entreprises du S&P 500 et est sur la bonne voie pour réaliser sa meilleure année.

Le géant pétrolier a indiqué avoir été l’un des plus gros investisseurs dans le raffinage européen au cours de la dernière décennie, injectant plus de 3 milliards de dollars dans de grands projets de raffinage.

Alors qu’Exxon envisage de futurs investissements européens de plusieurs milliards de dollars, « nous recherchons des analyses de rentabilisation solides étayées par un climat d’investissement stable et prévisible », a affirmé Norton.

- Advertisment -