lundi 27 mai 2024

Espace : Une violente tempête solaire frappe la Terre depuis vendredi

-

Cette tempête pourrait provoquer des perturbations sur les réseaux électriques et de communications, ainsi que d’impressionnantes aurores boréales

Depuis vendredi, une tempête solaire d’une rare intensité a commencé à toucher la Terre. Le Centre de prévision de la météo spatiale (SWPC) américain a émis une alerte à la tempête géomagnétique de niveau 5, sur une échelle de 5. Selon le SWPC, cette tempête pourrait provoquer de graves perturbations sur les réseaux électriques et de communications, ainsi que d’impressionnantes aurores boréales. La tempête devrait se poursuivre durant tout le week-end.

« Une série d’éjections de masse coronale, qui sont des explosions de particules énergétiques et de champs magnétiques partant du soleil, sont dirigées vers la Terre », a expliqué Shawn Dahl, un membre du SWPC, un organisme rattaché à l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA). Sur le site de l’agence, le directeur Clinton Wallace a affirmé qu’il s’agissait d’un « événement inhabituel et potentiellement historique ».

   De possibles perturbateurs sur les infrastructures

La première série d’éjections a atteint la Terre ce vendredi . Lors d’un point presse, Shawn Dahl a annoncé que le centre « a notifié tous les opérateurs avec qui nous travaillons, comme les opérateurs de satellites, de communications et bien sûr du réseau électrique en Amérique du Nord », a-t-il ajouté. Au moins sept de ses éjections sont dirigées vers la Terre. Elles proviennent toutes d’une tache solaire faisant environ 16 fois le diamètre de la Terre. Elles se déplacent à plusieurs centaines de kilomètres par seconde.

Dans les zones susceptibles d’être touchées, le Centre de prévision de la météo spatiale a recommandé aux habitants de s’équiper de batteries ou potentiellement de générateurs, comme c’est toujours le cas pour ce type d’avis de tempête. Il ne faut toutefois pas céder à la panique comme l’a expliqué Rob Steenburgh, scientifique au centre. « Depuis dix ans, les opérateurs électriques ont travaillé à mieux protéger leurs réseaux. Les effets ne pourront survenir que sur des lignes à haute tension, pas chez les particuliers. Les signaux GPS pourraient aussi être affectés », a-t-il précisé.

La dernière alerte de niveau 5 remonte à 2003, un épisode surnommé « les tempêtes d’Halloween ». L’événement en cours pourrait être d’une grandeur ampleur même s’il n’atteint pas encore celle de la tempête solaire de 1859, la plus importante enregistrée selon la Nasa. Connue sous le nom d’événement de Carrington, elle avait aussi atteint le niveau 5, provoquant de fortes perturbations sur les communications par télégraphe.

- Advertisment -