dimanche 26 mai 2024

Le Maroc a posé les jalons d’un « ambitieux projet d’avenir » au service du bien-être de ses citoyens

-

Le Royaume du Maroc a posé les jalons d’un «ambitieux projet d’avenir» pour le progrès et le bien-être de l’ensemble de ses citoyens, a souligné le président du gouvernement de la communauté autonome d’Andalousie, Juanma Moreno.

Dans un entretien accordé à la MAP, M. Moreno a indiqué que le Maroc connaît ces dernières années un essor économique et social très important, tout en se disant « impressionné » par ce processus de développement tous azimuts.

«La visite que j’ai effectuée au Maroc l’année dernière m’a permis de constater de visu le développement que connaît le pays», a-t-il déclaré, notant que le Royaume s’est ainsi engagé dans le développement de son tissu économique, plus particulièrement les secteurs industriel et agricole, et la modernisation de ses infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires.

«Depuis l’Andalousie et l’Espagne, nous souhaitons bien évidemment que le Maroc prospère», a fait savoir M. Moreno, précisant que le Royaume «est notre principal voisin que nous apprécions et pour lequel nous avons une affection particulière».

L’Andalousie et le Maroc «entretiennent d’intenses relations sociales, culturelles et économiques», a-t-il dit, rappelant que ces relations sont marquées du sceau de la fraternité et du bon voisinage depuis des siècles.

Il a, dans ce sens, mis en exergue le rôle de la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, un forum créé à Séville en 1998 à l’initiative du Royaume pour promouvoir les principes de paix, de tolérance et de dialogue, dans le rapprochement entre le Maroc et l’Andalousie.

«La Fondation, que nous avons le privilège d’accueillir en Andalousie et plus particulièrement à Séville, joue un rôle majeur dans la promotion des échanges et des rencontres sur la base des valeurs de la tolérance et du respect mutuel, indépendamment des croyances, des races, des coutumes et des origines», a indiqué M. Moreno.

Selon le responsable andalou, «ce point de rencontres est fondamental dans le monde dans lequel nous vivons où malheureusement il y a des conflits et des divergences».

«Au cours de ses 25 années d’existence, la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée s’est révélée être un instrument très puissant pour rechercher ce qui nous unit et écarter ce qui peut nous séparer à un moment ou à un autre», a-t-il relevé, estimant en conclusion que la Fondation a réussi brillamment à remplir son rôle.

- Advertisment -