jeudi 25 avril 2024

Un test sanguin détecte le cancer colorectal avec une précision de 83 %

-

Mars bleu est le mois de la mobilisation contre le cancer colorectal, dont l’objectif est de favoriser son dépistage. Un test sanguin pourrait à la fois améliorer l’adhésion au dépistage, détecter le cancer colorectal plus tôt et ainsi réduire la mortalité qui lui est liée.

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine montre qu’un simple test sanguin pourrait faciliter le dépistage du cancer colorectal chez des personnes présentant un risque moyen et ne présentant pas de symptômes. Le test de Shield a permis de détecter correctement le cancer colorectal chez 83,1 % des patients effectivement atteints par la maladie, confirmée ultérieurement par une coloscopie. Le reste des patients présentaient un test négatif, bien qu’aussi atteints par un cancer colorectal.

Près de 8 000 personnes de 45 à 84 ans ont participé à l’ qui a fourni ces résultats. L’étude visait à comparer le test sanguin à la coloscopie, la méthode de référence pour le dépistage du cancer colorectal. En se basant sur l’  circulant (l’ADN excrété par les ), le test de Shield détecte les signaux du cancer colorectal dans le sang. Le test était plus sensible pour les cancers colorectaux (dont les cancers au stade précoce) et moins sensible pour les lésions précancéreuses avancées, qui peuvent se transformer en cancer avec le temps.

   Faciliter le diagnostic du cancer colorectal

Actuellement, il est conseillé aux personnes présentant un risque moyen de cancer colorectal de commencer un dépistage régulier dès l’âge de 45 ans. « Une détection précoce permettrait d’éviter plus de 90 % des décès liés au cancer colorectal, mais plus d’un tiers de la population éligible au dépistage n’est pas à jour de son dépistage malgré les nombreux tests disponibles », écrivent les chercheurs.

Ces derniers estiment que le test sanguin – dont le taux de précision est similaire à celui des tests de selles utilisés pour la détection précoce du cancer colorectal – pourrait offrir une alternative aux patients qui refuseraient les méthodes de dépistage actuelles. Toutefois, la sensibilité du test sanguin pour le cancer colorectal reste inférieure à celle de la coloscopie.

- Advertisment -