jeudi 29 février 2024

Le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa est mort à 88 ans

-

Le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa, qui a conduit les orchestres les plus réputés du monde, est mort chez lui à Tokyo à l’âge de 88 ans, a annoncé vendredi son entourage.

«Le chef d’orchestre Seiji Ozawa est décédé paisiblement à son domicile le 6 février 2024, à l’âge de 88 ans», a indiqué son entourage dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Il a succombé à une insuffisance cardiaque et les funérailles se sont déroulées en présence de ses proches, conformément à ses souhaits, indique le communiqué.

M. Ozawa était né en 1935 dans la province chinoise de Mandchourie, alors une colonie japonaise.

Il a commencé à apprendre le piano à l’école primaire, mais après s’être cassé deux doigts en jouant au rugby – une autre de ses passions – lorsqu’il était adolescent, il s’est tourné vers la direction d’orchestre.

M. Ozawa s’est installé à l’étranger en 1959 et a rencontré certaines des plus grandes personnalités du monde de la musique classique, notamment le compositeur et chef d’orchestre Leonard Bernstein, dont il est devenu l’assistant à l’Orchestre philharmonique de New York (États-Unis) pendant la saison 1961-1962.

Il a ensuite dirigé les orchestres de Chicago (États-Unis), Toronto (Canada) et San Francisco (États-Unis), et occupé pendant 29 ans le poste de directeur musical de l’Orchestre symphonique de Boston (États-Unis), donnant son nom à une salle de concert.

Il avait quitté son poste en 2002 pour devenir le chef d’orchestre principal de l’Opéra d’État de Vienne, en Autriche, jusqu’en 2010.

L’orchestre philharmonique de Vienne, avec lequel Ozawa a collaboré pour la première fois au Festival de Salzbourg en 1966, a rendu hommage à ses «relations chaleureuses avec ses collègues et à son charisme».

- Advertisment -