jeudi 29 février 2024

Inauguration de la nouvelle ligne aérienne Tanger-Caire

-

Les premiers passagers du vol liant le Caire et Tanger ont atterri, mardi soir à l’aéroport Tanger Ibn Batouta, marquant l’inauguration d’une nouvelle desserte entre Tanger et la capitale égyptienne.

Après son atterrissage au tarmac de l’aéroport de Tanger, l’Airbus A320 Neo de la compagnie AirCairo, assurant ce premier vol direct, a été accueilli par un « water salute », passant ainsi sous une arche formée de jets d’eau projetés par des canons à eau.

Dans une déclaration à la presse, le directeur d’AirCairo au Maroc, Hesham Farag, s’est félicité du lancement de cette ligne, qui coïncide avec le 20è anniversaire de la création de la compagnie égyptienne, ajoutant que cette « ligne n’aurait jamais vu le jour, sans l’aide de l’Office national des aéroports (ONDA) et de la direction de l’aéroport de Tanger ».

Cette nouvelle ligne, la deuxième après celle reliant Casablanca à Alexandrie, permettra d’attirer les voyageurs marocains désirant visiter l’Egypte ou seulement de passage et aux voyageurs égyptiens de pouvoir visiter le Maroc, a-t-il enchaîné.

De son côté, le directeur de l’aéroport de Tanger, Mohamed Bahaj, a indiqué que l’ouverture de cette ligne est une occasion pour renforcer l’offre aérienne de la ville du Détroit, qui connait une dynamique croissante et importante en termes de trafic aérien, notant que l’aéroport de Tanger a connu un record d’affluence en 2023

Il a, à cet égard, affirmé que cette ligne permettra également de répondre à la demande croissante pour la ville de Tanger, qui regorge de nombreux attraits touristiques, relevant que la compagnie aérienne « AirCairo » proposera deux vols hebdomadaires entre Tanger et le Caire, chaque mardi et dimanche.

Il est à noter que l’aéroport de Tanger, relié actuellement à près de 25 destinations internationales via plus de 100 vols par semaine, a entrepris les réaménagements du Terminal 1, dans le cadre du projet « Quick wins », qui comprend également l’extension des capacités d’accueil du T2, en transformant sa zone “Arrivée” en salle d’embarquement. Ce projet sera achevé au cours de 2024.

Ce projet vise, en outre, la modernisation et le développement des installations aéroportuaires pour se conformer aux exigences en vigueur en termes de sûreté, de sécurité et de qualité des services et accompagner ainsi la hausse du trafic aérien prévue à moyen terme.

- Advertisment -