vendredi 21 juin 2024

Du nouveau pour la NamX, la voiture à hydrogène créé par un Marocain

-

Le constructeur franco-marocain NamX dirigé par le Marocain Faouzi Annajah, en collaboration avec le carrossier italien Pininfarina, a dévoilé la technologie qu’il utilisera pour son NamX Huv, un nouveau véhicule à hydrogène révolutionnaire.

Moteur à combustion interne (ICE). C’est le moteur choisi par NamX pour équiper son Huv, son premier projet de SUV à hydrogène. « Cette décision souligne l’approche pragmatique de NAmX qui place une technologie maitrisée au service de son engagement environnemental », fait savoir le constructeur franco-marocain dans un communiqué, expliquant qu’il est question « de tirer parti des avantages d’une motorisation fiable et fonctionnelle aux coûts de fabrication maitrisées afin de rendre la mobilité à hydrogène premium réellement accessible ».

Selon les explications de NamX, le choix de la technologie ICE pour la mobilité hydrogène s’inscrit dans la lignée des approches adoptées par les acteurs historiques de l’automobile. « Comme d’autres constructeurs établis, NAMX mise sur une technologie éprouvée qui bénéficie de décennies d’investissements et d’améliorations continues », indique la même source, soulignant par ailleurs que « les véhicules thermiques à hydrogène (HICE) ne présentent pas les principaux inconvénients des véhicules hydrogène à pile (FCEV) qui nécessitent métaux et terres rares pour leur fabrication. »

L’avantage des moteurs à combustion interne, c’est qu’ils « offrent une plus grande stabilité et prévisibilité quant à leurs coûts de production, protégeant ainsi l’entreprise et ses clients des fluctuations de prix liées à l’approvisionnement en métaux rares », précise l’entreprise. S’agissant des moteurs thermiques hydrogène, ils « présentent également une plus grande solidité et une meilleure tenue à l’usage que les piles à combustible », fait savoir NamX.

Et d’ajouter : «Là où celles-ci requièrent un hydrogène très pur, entraînant le remplacement régulier des filtres à air et à hydrogène, la combustion interne tolère un hydrogène moins pur et meilleur marché. Ces caractéristiques spécifiques positionnent les véhicules thermiques à hydrogène comme un choix durable, économe et fiable sur l’ensemble du cycle de vie ».

- Advertisment -