vendredi 21 juin 2024

Alstom et Talgo en lice pour un appel d’offre de l’ONCF

-

L’appel d’offres lancé par l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) pour l’acquisition de 168 nouveaux trains a suscité l’intérêt de géants européens du secteur comme Alstom et Talgo. La presse espagnole rapporte que les deux sociétés sont en lice pour ce projet, d’une valeur d’environ 16.000 millions de dirhams.

Le média espagnol « Eleconomista.es » rapporte que parmi les premiers à manifester leur intérêt pour cet appel d’offre figurent la société espagnole Talgo et le géant français Alstom, ce dernier ayant déjà fourni les douze premiers de la LGV Al Boraq. Cependant, pour cette nouvelle opportunité, Alstom France a décidé de confier la négociation et la présentation de l’offre à sa filiale espagnole, Alstom España.

Alstom España, qui a déjà soumis une offre préliminaire lors de l’appel à d’offre lancé par l’ONCF en septembre 2022, envisage de fournir au Maroc une gamme complète de trains, comprenant 150 trains pour les services métropolitains et interurbains ainsi que 16 trains à grande vitesse. indique la même source.

Le site d’information espagnol « Infobae » rapporte pour sa part que si Alstom remporte l’appel d’offres, la fabrication des 168 trains pour le Maroc sera principalement centrée dans ses usines espagnoles. Trois grands centres industriels d’Alstom sont localisés en Espagne, dont celui de Santa Perpètua de Mogoda à Barcelone, joueront un rôle crucial dans ce projet indique la même source. Ajoutant que cette usine barcelonaise, forte de ses 1.200 employés, a déjà une expérience significative dans la production de trains de banlieue similaires à ceux demandés par le Maroc.

- Advertisment -