vendredi 21 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce samedi 25 novembre 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 25 novembre 2023:

Le Matin

Réunion de dialogue lundi avec le Chef du gouvernement : les syndicats de l’enseignement optimistes, la coordination nationale toujours sceptique

L’appel au dialogue lancé par le Chef du gouvernement jeudi dernier a été très bien accueilli par les centrales syndicales de l’enseignement les plus représentatives. La réunion prévue ce lundi laisse espérer le dénouement d’une crise qui n’a que trop duré, paralysant l’école publique et prenant en otage plus de 2 millions d’élèves. Si les syndicats voient d’un bon œil l’initiative de Aziz Akhannouch, ce n’est pas le cas de la Coordination du secteur de l’éducation qui, aussitôt cette réunion annoncée et à laquelle elle n’est pas conviée, a appelé à une rencontre ce samedi pour examiner les futures étapes de son mouvement de protestation.

Publicité

L’Académie du Royaume du Maroc a procédé à la mise en place de ses organes scientifiques, dans le cadre de la session d’installation de ses nouveaux membres sous sa nouvelle configuration. Il s’agit du Conseil de coordination des travaux de l’Académie, des Commissions scientifiques spécialisées et des Commissions scientifiques des Instituts. Le Conseil de coordination des travaux de l’Académie est appuyé par trois commissions scientifiques spécialisées, à savoir la Commission du patrimoine et de la civilisation marocaine, la Commission des sciences humaines et la Commission des sciences sociales, a déclaré à la presse le directeur exécutif de l’Académie du Royaume du Maroc, Bachir Tamer.

La Commission nationale de l’Aérien a tenu sa première réunion sous la présidence de la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, Fatim-Zahra Ammor, et du ministre ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil. Cette commission a été mise en place dans le cadre de la nouvelle gouvernance de la feuille de route du tourisme 2023-2026, afin de créer plus de synergie et de cohérence dans l’action des différentes parties prenantes dans le secteur du tourisme, indique un communiqué du ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie Sociale et Solidaire, notant que le déploiement des divers chantiers de cette feuille de route se poursuit activement, notamment en termes de transport aérien.

Libération

Le Royaume du Maroc se félicite de l’annonce d’un accord de trêve pour mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Le Maroc salue également les efforts de médiation du Qatar, de l’Egypte et des Etats-Unis qui ont abouti à cet accord, a affirmé Bourita, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Libye, Abdoulaye Bathily, à l’issue de leurs entretiens. Bourita a souligné que le Royaume du Maroc salue l’effort important qui a abouti à cet accord qui pourrait constituer un jalon essentiel pour réfléchir à un cessez-le-feu durable et vérifiable.

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont co-présidé les travaux de la Conférence virtuelle de lancement de l’initiative du Forum Global de Lutte Contre le Terrorisme (GCTF), portant sur « l’Education pour la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent conduisant au terrorisme ». Lancée en partenariat avec le Centre d’éxcellence pour la lutte contre l’extrémisme violent « Hedayah », en collaboration avec le Groupe de Travail du GCTF sur la lutte contre l’extrémisme violent, cette initiative a pour objectif principal d’identifier les défis émergents, les réussites et les meilleures approches dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent dans le domaine éducatif, indique le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dans un communiqué.

Assabah

Le Conseil de la Concurrence a annoncé que les accords de transaction conclus par les sociétés opérant dans les marchés de l’approvisionnement, du stockage et de la distribution du Gasoil et de l’Essence ainsi que leur organisation professionnelle, portent sur le paiement, à titre de règlement transactionnel, de 1.840.410.426 dirhams. Ces accords mettent fin aux procédures contentieuses ouvertes à l’encontre de ces sociétés et leur organisation professionnelle qui ont été notifiées de cette décision en date du 23 novembre 2023, fait savoir le conseil de la concurrence dans un communiqué.

Al Ittihad alichtiraki

Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, s’est entretenu avec le secrétaire général du Parti du Progrès et du Socialisme, Nabil Benabdallah. Cette rencontre a servi d’occasion d’échanges permettant de discuter de divers sujets liés à la conjoncture et à la situation prévalant dans notre pays, ainsi que des modalités de l’action commune entre les deux partis et les moyens de la renforcer. Il a été convenu, lors de cet entretien, de former une commission mixte entre les bureaux politiques respectifs des deux partis afin d’élaborer une vision générale sur les axes et le programme de cette action conjointe. Il convient de rappeler que le Bureau politique de l’USFP, lors de sa dernière réunion, n’a pas manqué de fustiger la gestion titubante, indécise et hasardeuse des affaires publiques, ainsi que ľhégémonisme du gouvernement et sa volonté manifeste ou cachée d’affaiblir l’action institutionnelle.

L’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) et l’Autorité de régulation de la République Islamique de Mauritanie ont signé un mémorandum d’entente portant sur la collaboration dans le domaine de la régulation de l’énergie. Paraphé par le président de l’ANRE, Abdellatif Bardach, et son homologue mauritanien Ahmed Ould Mohamedou, ce mémorandum permettra de renforcer et de développer la coopération entre le Royaume du Maroc et la République Islamique de Mauritanie dans les divers domaines de la régulation de l’énergie, notamment celui de l’électricité, à travers l’échange d’expériences et l’amélioration du climat d’investissement.

Rissalat Al Oumma

Le Maroc dispose d’un ensemble de valeurs ancestrales, lui permettant de contribuer, dans un cadre participatif, à relever les défis universels résultant des aspects négatifs de la civilisation contemporaine, a souligné à Marrakech, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf. Animant le cours inaugural de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Marrakech sous le thème « Le Maroc dans le monde, défis culturels et défis civilisationnels », Boussouf a relevé que le rôle des élites consiste à valoriser les valeurs culturelles, d’où le rôle fondamental de l’université dans ce domaine.

- Advertisment -