vendredi 24 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce lundi 10 juillet 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 10 juillet 2023:

L’Économiste

DE prime abord, le document paraît anodin. Il détermine les modalités de paiement des redevances applicables aux opérations de concentration économique. Pourtant, ce formulaire met un point final à la réforme du droit de la concurrence. Un chantier législatif mouvementé depuis son lancement début des années 2000. Au-delà de ce fait, la fixation des redevances et le formulaire qui les accompagne étaient très attendus par la communauté économique et juridique. L’Economiste en présente les modalités réglementaires. Les praticiens ne tarderont pas à s’exprimer sur des redevances qu’ils jugent déjà «très élevées».

Aujourd’hui le Maroc

Nommé il y a quelques mois à la tête du Conseil seupérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Habib El Malki dévoile les contours de sa démarche à la tête de cette institution constitutionnelle avec comme objectif un nouveau modèle pédagogique. Eclairages.

Le Matin

Les vacances d’été ont enfin commencé. Et s’il y a bien une destination qui attire un grand nombre de Marocains chaque année c’est bien le Nord «Chamal». Les stations balnéaires de la région sont, en effet, parmi les plus plébiscitées par les voyageurs durant cette période de l’année. «Étant donné que les touristes nationaux privilégient le segment balnéaire durant cette période, les destinations relevant de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima seraient prises d’assaut, du 15 juillet à fin août 2023.

Al Bayane

Intervenant lors de la Réunion ministérielle virtuelle sur l’accélération et le renforcement de la réponse globale contre les drogues synthétiques, qui a débouché sur le lancement de la Coalition mondiale contre les menaces liées aux drogues synthétiques, une initiative du Secrétaire d’état américain Anthony Blinken, M. Bourita a mis en avant l’engagement du Maroc à jouer un rôle actif dans cette lutte, conformément à ses engagements mondiaux.

L’Opinion

« Le secteur agricole nous a surpris à la hausse (croissance de 6,9% par rapport à notre prévision de 2,4%) malgré les conditions météorologiques défavorables et les coûts élevés des intrants qui ont affecté le secteur agricole au cours de la saison 2022/2023 », souligne l’agence de notation internationale. Dans une récente note, l’agence financière américaine ajoute que la consommation privée et l’investissement se sont inscrits à la baisse en raison de l’inflation et de la hausse du coût de l’emprunt.

Libération

Les vagues de chaleur que connaît le Maroc cet été risquent fort probablement de se poursuivre de plus belle et d’une manière plus intense. En effet, des conditions El Niño se sont développées dans le Pacifique tropical pour la première fois en sept ans, ouvrant la voie à une hausse probable des températures mondiales et à des conditions météorologiques et climatiques perturbatrices.

- Advertisment -