mardi 21 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce jeudi 6 juillet 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 6 juillet 2023:

L’Opinion

  • Malgré la crise, l’offre immobilière balnéaire se porte à merveille et attire aussi bien les investisseurs et les promoteurs immobiliers que les acheteurs qui disposent de gros moyens. Face à cette frénésie, se pose déjà la question de saturation du littoral et de la préservation de l’environnement qui en sont les principaux enjeux, sans parler de celui portant sur la démocratisation de l’accès à l’immobilier balnéaire. Car, actuellement, les offres les plus rentables pour les promoteurs portent sur le moyen et le haut standing, qui viennent compléter les programmes de stations balnéaires touristiques encouragés par l’Etat.
  • Le ministre de l’Equipement et de l’eau, Nizar Baraka, a indiqué mardi que, conscient de l’importance de l’application efficace des instruments de l’Organisation maritime internationale (OMI) et des recommandations de l’Association internationale de signalisation maritime (AISM), le Maroc, en tant qu’Etat côtier, déploie un réseau important d’aides à la navigation tout au long de ses côtes », a souligné le ministre, qui intervenait à l’ouverture de l’événement principal de l’AISM célébrant la Journée mondiale des aides à la navigation. Dans une allocution lue en son nom par le secrétaire général du ministère, Mustapha Fares, Baraka a affirmé que le Maroc dispose d’un VTS côtier qui assure la surveillance et la sécurité de la navigation dans le Détroit de Gibraltar, un réseau de stations côtières AIS et un dispositif de balisage regroupant 40 phares et plus de 400 feux et bouées, pour assurer la sécurité de la navigation le long de ses côtes et à l’entrée des ports qui sont à leur tour équipés de systèmes VTS développés.

Le Matin

  • Un programme ambitieux a été mis en place par le ministère de la Justice pour la généralisation des tribunaux de la famille à l’échelle nationale, parallèlement à l’élargissement des structures existantes et leur équipement en moyens matériels et en ressources humaines qualifiées afin qu’elles deviennent indépendantes des tribunaux de première instance. C’est ce qu’a affirmé le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, dans une réponse à une question écrite qui lui a été adressée par le groupe parlementaire du parti du Mouvement populaire à la Chambre des représentants. Selon Ouahbi, ce plan d’action s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, contenues dans le Discours du Trône de 2022. S’agissant des détails de ce programme, Ouahbi précise qu’il repose sur la réhabilitation des tribunaux de la famille, conformément aux normes requises, ce qui inclut la restauration des services judiciaires de la famille existants, parallèlement à l’achèvement des projets en cours.
  • Il n’y a pas péril en la demeure. Les secteurs bancaire, des assurances et financier font toujours preuve de résilience, en dépit d’un contexte difficile marqué par la montée des tensions inflationnistes et la persistance des incertitudes. Selon le Comité de surveillance des risques systémiques, les banques continuent d’afficher des fondamentaux solides avec des ratios de solvabilité et de fonds propres supérieurs aux minimas réglementaires. Dans les assurances, et malgré la baisse importante de leur marge de solvabilité, les compagnies résistent.
  • Le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts et le ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales de la République Populaire de Chine ont signé, mardi à Rabat, un mémorandum d’entente (MoU) pour le renforcement la coopération agricole. Ce MoU vise à promouvoir une coopération mutuellement bénéfique et un développement commun des deux parties dans le domaine de l’agriculture, à renforcer la sécurité alimentaire et à contribuer au développement économique et au bien-être des populations des deux pays. Les domaines de coopération portent notamment sur la pêche, l’aquaculture, la technologie de transformation des produits de la mer, l’agriculture biologique, ainsi que la technologie de transformation, de stockage et de transport des fruits et légumes.

L’Economiste

  • Le ministère du Transport et de la Logistique accorde une attention particulière à l’opération Marhaba afin de lui assurer le succès qu’elle mérite. En ce qui concerne le transit par voie maritime pour cette année, le ministère s’est efforcé de fournir une capacité d’accueil qui répond aux flux attendus en période de pointe. En effet, 32 bateaux ont été mobilisés pour opérer sur 12 lignes maritimes afin de relier les ports marocains avec leurs homologues espagnols, français et italiens. L’idée est d’assurer 538 traversées hebdomadaires avec une capacité totale estimée à 501.000 passagers et 136.000 voitures chaque semaine. Aujourd’hui, grâce aux efforts concertés de tous les acteurs concernés, nous pouvons dire que l’opération de transit se passe globalement dans de bonnes conditions depuis son lancement le 5 juin dernier, selon le ministre du transport et de la logistique Mohamed Abdeljalil. Ainsi, on a pu enregistrer une augmentation de près de 28% du nombre des arrivées par les différents points de passage portuaires par rapport à la même période l’année dernière.
  • L’aéroport international Mohammed V de Casablanca a été choisi en 2022 comme site pilote pour l’application d’une méthodologie scientifique de gestion: le système de reconnaissance faciale. Cette méthodologie a permis de réduire le temps gaspillé par les voyageurs lors de leur passage par les points de contrôle de sécurité. Même chose pour la moyenne du temps d’attente avant d’atteindre les bureaux pour tamponner les passeports. Au niveau de l’arrivée, le temps est passé de 21 à 10 minutes, soit une réduction de 53%, a noté Mohamed Abdeljalil, ministre en charge du transport. L’ONDA accompagne la mise en œuvre de cette méthodologie en mettant en place un système qui fonctionne automatiquement pour calculer la durée de séjour des passagers aux différentes étapes. Le Maroc a donc décidé de généraliser cette méthodologie au cours de cette année aux aéroports de Marrakech- Menara, de Fès-Saïss et d’Oujda-Angad. A partir de 2024, l’expérience sera tentée dans les aéroports d’Agadir-Al Massira, Tanger-Ibn Battouta et de Rabat-Salé.

Libération

  • Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont établies à 81.419 unités à fin juin 2023, en repli de 2,88% par rapport à la même période une année auparavant, ressort-il des statistiques mensuelles de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM). Par segment, le nombre des nouvelles immatriculations de véhicules particuliers (VP) a atteint 74.227 unités au titre des six premiers mois de cette année, en baisse de 1,27%, alors que celui de véhicules utilitaires légers (VUL) s’est chiffré à 7.192 unités (-16,87%), précise l’AIVAM. La marque « Dacia » domine toujours le segment des VP, avec une part de marché de 23,73%, soit 17.614 unités écoulées à fin juin 2023, suivie de Renault qui a vendu 11.888 unités (part de marché de 16,02%) et de Hyundai (8.969 unités et 12,08% de part de marché), fait savoir la même source.
  • L’agrégat M3, qui correspond à la masse monétaire, a augmenté en glissement annuel de 7,9% au titre du mois de mai, enregistrant la même progression que le mois précédent, selon Bank Al-Maghrib (BAM). Cette stagnation recouvre un ralentissement de la croissance des créances nettes sur l’Administration centrale de 11,5% à 9,4% et des avoirs officiels de réserve de 9% à 8,4%, ainsi qu’une accélération de la croissance des créances des institutions de dépôt sur l’économie de 5,5% à 6,5% et une hausse de 5,1% du crédit bancaire au secteur non financier après 5,3% en avril 2023, explique BAM dans son bulletin sur les statistiques monétaires du mois de mai 2023.

Al Bayane

  • Le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Julius Maada Bio à l’occasion de sa réélection Président de la République de Sierra Leone. Dans ce message, le Roi a exprimé ses chaleureuses félicitations à Maada Bio pour la confiance renouvelée en lui pour conduire son pays frère vers davantage de progrès et prospérité. Le Souverain a aussi exprimé sa détermination à continuer à œuvrer de concert avec le président de la République de Sierra Leone pour le renforcement des relations de fraternité distinguée entre les deux pays, basées sur la coopération fructueuse, la solidarité agissante et le respect mutuel et de les développer dans divers domaines au service des intérêts des deux peuples frères et en contribution au soutien à l’unité, à la stabilité et au développement du continent africain.
  • Le bureau exécutif du Front national pour la sauvegarde de la raffinerie marocaine de pétrole (FNSRMP) a estimé que la libéralisation des prix des hydrocarbures en l’absence des conditions d’une véritable concurrence loyale constitue un «crime parfait», perpétué à l’égard du peuple marocain par les différents gouvernements qui se sont succédé depuis la fin de 2015 jusqu’à nos jours. Dans un communiqué rendu public mercredi, cette instance a expliqué que l’inflation qui frappe de plein fouet l’économie du pays, contribuant à l’érosion du pouvoir d’achat de l’ensemble des citoyens, est due essentiellement à l’augmentation des prix des hydrocarbures après la libéralisation du secteur. Le bureau exécutif du FNSRMP a invité le Conseil de la concurrence à faire preuve de courage afin de contrecarrer les pratiques qui s’inscrivent aux antipodes de la loi sur la liberté des prix et de la concurrence. Il a appelé à remplacer les membres du Conseil de la concurrence en vertu d’un nouveau décret du chef du gouvernement. Le but escompté consiste à faire prévaloir la neutralité et l’autonomie de cette instance constitutionnelle.

Al Massae

  • Le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) a appelé mardi à un changement radical et fonctionnel en matière de formation en langues nationales et étrangères, accompagné par une alternance linguistique et des ressources pédagogiques renouvelées et numériques couplées à un encadrement adéquat. Lors d’une rencontre organisé par le CSEFRS pour présenter ses avis concernant une série de textes législatifs relatifs au système de l’éducation, le Conseil a proposé, à propos du projet de décret modifiant et complétant le décret N°2.04.89, fixant la vocation des établissements universitaires, les cycles des études supérieures ainsi que les diplômes nationaux correspondants, le projet d’arrêté portant approbation de cahier des normes pédagogiques nationales de la licence d’études fondamentales, l’accompagnement de ces deux projets, ainsi qu’un ensemble de recommandations dont la mise en place des conditions idoine pour le système de crédits et pour le diplôme universitaire (post-doctorat) ainsi que l’adoption d’alternatives adaptées au projet de fin d’études, outre la révision du système universitaire d’orientation et de conseil et de réorientation, notamment pour les établissements en libre accès.

Bayane Al Yaoum

  • Le PPS a fermement condamné les attaques qu’Israël continue de perpétrer dans les territoires palestiniens, et à Jénine en particulier. Dans un communiqué rendu public à l’issue de sa réunion tenue mardi, le bureau politique du parti du livre, qui a dit apprécier les positions exprimées par le Maroc, qui rejettent les violations commises par Israël et soutiennent le peuple palestinien, a estimé que le mépris persistant d’Israël envers toutes les conventions et lois internationales et ses actions agressives ne peuvent aller de pair avec les initiatives constructives d’ouverture à l’égard de ce pays. Par ailleurs, le Bureau politique a condamné l’autodafé d’un exemplaire du Saint Coran devant une mosquée à Stockholm, lors d’une manifestation qui s’est déroulée sous les yeux des autorités suédoises et avec leur aval. A cet égard, il a exprimé sa fierté à l’égard de la position officielle de notre pays face à cet acte irresponsable et inacceptable.

Al Alam

  • Le Conseil de la Ligue arabe a souligné, mardi au Caire, le rôle du Comité d’Al-Qods présidé par le Roi Mohammed VI dans la protection de la Mosquée Al-Aqsa et le soutien de la résistance des Maqdissis. Dans une résolution sanctionnant sa réunion d’urgence au niveau des délégués permanents, le Conseil a réaffirmé la centralité de la cause palestinienne pour la Nation arabe entière, ainsi que le soutien des droits inaliénables du peuple palestinien, à savoir les droits à l’autodétermination, au retour et à l’indemnisation des réfugiés palestiniens, ainsi que le droit à un Etat palestinien indépendant et souverain dans les frontières du 4 juin 1967, avec Al-Qods-Est comme capitale. La résolution a également affirmé le droit légitime du peuple palestinien à se défendre, appelant à une action arabe urgente pour faire face aux agressions israéliennes.

Al Ittihad alichtiraki

  • Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a affirmé, mardi, que les relations entre l’Espagne et le Maroc « sont considérées par d’autres gouvernements européens et par la Commission européenne comme une relation stratégique et une bonne expérience à exporter à de nombreux pays dans le cadre de leurs relations bilatérales ». Sanchez, qui était l’invité d’une émission de la chaîne « Telecinco », a également estimé que les relations avec le Maroc “sont très importantes et fondamentales, notamment dans les domaines du commerce et de l’économie puisque pratiquement tous les investissements de l’Espagne sur le continent africain sont concentrés au Maroc ». il a aussi souligné que les liens de coopération avec le Maroc sont également importants en termes de « sécurité, de lutte contre le terrorisme et contre l’immigration irrégulière ».

Al Ahdat Al Maghribia

  • Après une pause, les syndicats représentant le secteur de la santé rencontrent jeudi le ministre Khalid Ait Taleb afin de faire le point sur l’évolution du dossier des auxiliaires médicaux et d’examiner d’autres questions liées principalement au statut des ressources humaines travaillant dans le secteur. A travers cette rencontre, le ministère de la Santé et de la Protection Sociale vise à améliorer les conditions professionnelles et sociales des salariés du secteur, de toutes catégories, y compris la catégorie des auxiliaires médicaux. Le ministère envisage également d’adopter un statut qui répond aux demandes du personnel du secteur de la santé, d’augmenter les indemnités relatives à l’encadrement et à la recherche scientifique et de créer deux nouveaux grades, tout en veillant à informer régulièrement les partenaires sociaux des différentes évolutions liées à ce dossier.

Assahra Almaghribia

  • Le Maroc a exprimé son soutien et sa solidarité avec le peuple palestinien durant cette « phase délicate et critique », tout en réitérant son appel à la communauté internationale et aux puissances mondiales d’intervenir pour faire cesser l’agression subie par ce peuple et son territoire, a affirmé mardi le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. Le Royaume du Maroc condamne et rejette, encore une fois, les multiples agressions israéliennes contre Jénine avec leurs lots de morts et de destructions, a dit Bourita lors d’un point de presse conjoint avec son homologue omanais, Badr Bin Hamad Bin Hamoud Al-Busaidi, à l’issue de la 6ème session de la Commission mixte maroco-omanaise. Bourita a relevé que ces attaques contre les territoires palestiniens ne contribuent aucunement à la création d’un environnement favorisant l’ouverture d’un dialogue et l’instauration de la paix dans la région.
- Advertisment -