lundi 20 mai 2024

Le télescope Euclid en route pour explorer le côté obscur de l’univers

-

Une aventure déjà fantastique. Après un décollage « parfait » samedi, le télescope spatial européen Euclid est en route vers son poste d’observation, d’où il tentera d’éclairer l’une des plus grandes énigmes scientifiques, la matière noire et l’énergie sombre, qui constituent 95 % de l’univers mais dont on ne sait quasiment rien.

Le satellite s’est envolé depuis Cap Canaveral, en Floride, à 11h12, heure locale, à bord d’une fusée Falcon 9 de l’entreprise américaine SpaceX. Après s’être séparé de la fusée, il a comme prévu émis son premier signal. Le télescope de deux tonnes va être placé à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Le travail scientifique doit commencer dans environ trois mois, une fois le calibrage des instruments réalisé.

Percer les mystères de l’énergie noire

« C’est un moment tellement joyeux de voir cette mission en route vers sa destination », a déclaré lors du direct vidéo de l’Agence spatiale européenne (ESA) Josef Aschbacher, son directeur général. Le décollage était « parfait », a abondé Carole Mundell, directrice des sciences à l’ESA. « Durant les six prochaines années, nous allons démêler les mystères du côté obscur de l’Univers. »

La sonde dressera une carte en trois dimensions de l’univers, englobant des milliards de galaxies, sur une portion d’un tiers du ciel. Les galaxies lointaines observées permettront de remonter le temps jusqu’à il y a 10 milliards d’années – la durée nécessaire pour que leur lumière nous parvienne.

- Advertisment -