mardi 21 mai 2024

La décision du Tribunal de Tarascon est une défaite humiliante des ennemis du Maroc

-

La décision du tribunal de Tarascon est une défaite humiliante infligée aux ennemis de notre intégrité territoriale, a affirmé le président de la Fédération Interprofessionnelle des Activités Céréalières (FIAC), Jamal M’Hamdi.

« Je me réjouis, en tant que marocain et en ma qualité de président de la FIAC, de cette nouvelle victoire de la cause nationale et de la défaite humiliante infligée aux ennemis de notre intégrité territoriale », a-t-il confié dans une déclaration à la MAP. M. M’Hamdi a aussi tenu à féliciter la société IDYL pour avoir mis fin à cette mascarade orchestrée par des agitateurs servant les intérêts du « polisario ».

Ce jugement constitue une nouvelle reconnaissance de la marocanité du Sahara, a-t-il ajouté. L’agriculture marocaine, de Tanger à Lagouira, portée par la stratégie ambitieuse « Generation Green » traduit la capacité du Royaume et sa performance à l’export, a-t-il dit, assurant que les professionnels « combattrons par le droit toute personne et ou organisation qui nous ferait obstacle ou remettrait en cause notre intégrité territoriale ».

Mardi, le Tribunal de Tarascon a rendu un arrêt condamnant la Confédération Paysanne qui visait à interdire à l’entreprise française spécialisée dans la commercialisation de fruits et légumes en provenance du Maroc, y compris des Provinces du Sud, IDYL, de distribuer ses produits.

Instrumentalisée par le « polisario » et ses relais en France, cette organisation syndicale française agissait pour le harcèlement judiciaire de l’Accord Agricole Maroc-UE.

- Advertisment -