lundi 20 mai 2024

Revue de presse quotidienne de ce samedi 17 juin 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce samedi 17 juin 2023:

Le Matin

  • Le Roi Mohammed VI a bien voulu attribuer à Lekjaa Fouzi, ministre délégué chargé du Budget, président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), la Présidence du Comité chargé de la Candidature du Maroc au Mondial 2030 de Football, dans le cadre d’une candidature conjointe Maroc-Espagne-Portugal, indique un communiqué du Cabinet Royal. Le Roi avait annoncé le 14 mars 2023 à l’occasion de la remise à Kigali du Prix de l’Excellence de la Confédération Africaine de Football (CAF) pour l’année 2022, décerné au Souverain, la décision du Maroc de présenter, avec l’Espagne et le Portugal, une candidature conjointe pour abriter la Coupe du Monde 2030.
  • L’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE) pilote une Task Force dédiée à l’hydrogène vert au sein de l’Association des régulateurs méditerranéens de l’énergie (MEDREG). C’est ce qu’elle vient de révéler à l’occasion de la 35e Assemblée générale de MEDREG organisée les 14 et 15 juin en Grèce. Notre territoire recèle un énorme potentiel en termes d’énergies renouvelables et de nouveaux vecteurs d’énergie, particulièrement l’hydrogène vert. Dans cette perspective, seul un régulateur de l’énergie totalement indépendant peut assurer la transparence et la neutralité nécessaires pour exploiter cette précieuse opportunité», a déclaré Abdellatif Bardach, président de l’ANRE et de MEDREG. «En ligne avec la vision avant-gardiste tracée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a placé l’opérationnalisation de la filière de l’hydrogène vert en priorité, l’ANRE confirme son leadership en pilotant la Task Force dédiée à ce sujet au sein de MEDREG», souligne l’ANRE.
  • Une délégation de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) conduite par la Directrice générale, Amina Benkhadra, a eu des entretiens, à Abuja, avec le Directeur général de la Compagnie pétrolière nationale du Nigeria (NNPC) qui ont porté sur le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc. Au cours de cette réunion, Benkhadra, au nom de l’ONHYM, et Maalam Mele Kyari, Président Directeur General de la NNPC, ont procédé à la signature des Mémorandums d’entente (MoU) avec la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Liberia et le Bénin dans le cadre de la réalisation du Gazoduc Maroc-Nigeria. Ces mémorandums d’entente, à l’instar des MoUs signés avec la CEDEAO le 15 septembre 2022 et ceux signés avec la Mauritanie et le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée, la Sierra Leone et le Ghana confirment l’engagement des Parties concernant la réalisation de ce projet stratégique qui, une fois achevé, fournira du gaz à l’ensemble des pays de l’Afrique de l’Ouest et permettra également une nouvelle voie d’exportation vers l’Europe.
  • Le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit a tenu, au siège du ministère à Rabat, une réunion de travail avec le ministre israélien de l’Intérieur et de la Santé, Moshe Arbel, à laquelle ont pris part de hauts responsables des départements de l’Intérieur des deux pays. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du raffermissement des relations entre le Royaume du Maroc et l’État d’Israël, qui ont enregistré des avancées notables depuis la signature en décembre 2020 de la Déclaration tripartite (Maroc-USA-Israël), indique un communiqué du ministère. Lors de cette rencontre, Laftit a échangé avec son homologue israélien les points de vue sur les questions relevant des attributions et des domaines de compétence de leurs départements respectifs, souligne la même source.

Libération

  • « Au Maroc, comme en Afrique, nous disposons d’un énorme potentiel pour adopter et promouvoir l’économie circulaire », a dit le directeur général de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique, Mohamed Benyahya à l’ouverture de la 8ème édition des Rencontres Africaines de l’Efficacité Énergétique, relevant que des secteurs comme l’agriculture, l’industrie, la construction et la gestion des déchets, peuvent bénéficier de modèles d’économie circulaire. « De nombreux programmes et initiatives sont à l’heure, à la fois au niveau du continent et également au Maroc, mais nous devons amplifier l’action, accélérer la cadence et généraliser à tous les secteurs de l’économie », a-t-il indiqué.
  • Les travaux de la 37ème Consultation annuelle, prévue par l’accord de pêche conclu entre le Maroc et le Japon en septembre 1985, ont pris fin, à Tokyo. La clôture a été marquée par la signature du Procès-Verbal de cette session par la Secrétaire Générale du Département de la Pêche Maritime, relevant du ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Zakia Driouich et le Directeur du Bureau de coopération des pêches outre-mer au ministère de l’agriculture, des forêts et des pêches du Japon, Yoshitsugu Shikada, fait savoir un communiqué du Département. Au cours de cette session, les deux parties ont procédé à la fixation des dispositions techniques et financières, ainsi que les modalités de pêche pour les navires japonais opérant dans la pêche des palangriers thoniers dans les eaux marocaines, durant l’exercice 2023, ajoute la même source.

Al Massae

  • L’enquête criminelle constitue un prélude fondamental pour asseoir les bases d’un procès équitable, qui est un principe universel et constitutionnel et un mécanisme permettant aux victimes et plaignants de présenter leurs doléances, dans le cadre de la consécration de l’accès des individus à la justice en tant que droit constitutionnel garanti, a affirmé, à Marrakech, le Procureur Général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère Public, Moulay El Hassan Daki. Intervenant à cette occasion, Daki a relevé qu’un meilleur accueil et communication avec les plaignants et victimes et le respect des garanties mises au service des parties et le respect des formalités et mesures procédurales inhérentes à l’établissement des enquêtes, sont de nature à renforcer les garanties des conditions du procès équitable et de consolider la confiance des justiciables en leur justice.
  • La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), à fin mai 2023, fait ressortir un déficit budgétaire de 24,6 milliards de dirhams (MMDH), contre un déficit de près de 13,9 MMDH un an auparavant, selon le ministère de l’Economie et des Finances. Cette évolution recouvre une augmentation des dépenses globales (+15,6 MMDH) plus importante que celle des recettes (+4,9 MMDH), explique le ministère dans un document sur la SCRT du mois de mai 2023.

Al Ittihad alichtiraki

  • La Conférence parlementaire sur le dialogue interconfessionnel, organisée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, par l’Union interparlementaire (UIP) et le parlement marocain, s’est clôturée, à Marrakech. La séance de clôture a été l’occasion pour les rapporteurs de présenter le bilan des panels et différents débats qui ont lieu durant les travaux, qui ont été marqués par des échanges rigoureux et responsables sur les meilleures pratiques relatives au travail conjoint pour une coexistence pacifique. Les travaux de cette manifestation ont été sanctionnés par l’adoption de la Déclaration de Marrakech, qui appelle à la création d’un mécanisme institutionnel au sein de l’UIP sur la base des résultats de la Conférence dans le but d’étudier les meilleures pratiques et de faire le suivi des propositions relatives au dialogue interconfessionnel.
  • Le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique (CSEFRS) tiendra, lundi, une réunion extraordinaire consacrée à l’examen et l’approbation d’avis sur des textes législatifs avant de les soumettre au chef du gouvernement. Une séance à huis clos sera consacrée à l’examen et l’approbation de projets d’avis au sujet du projet de loi portant sur l’enseignement scolaire, du projet de décret relatif à l’orientation scolaire et professionnelle et au conseil universitaire, du projet de décret fixant les applications de l’ingénierie linguistique dans l’enseignement scolaire, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur, du projet de décret modifiant et complétant le décret n° 2.04.89 du 7 juin 2004, fixant la vocation des établissements universitaires, les cycles des études supérieures ainsi que les diplômes nationaux correspondants et d’un projet d’arrêté portant cahier des normes pédagogiques nationales du cycle de la licence, précise le CSEFRS dans un communiqué.

Rissalat Al Oumma

  • Dans son rapport annuel sur la traite d’êtres humains dans le monde, le département d’Etat américain a mis en avant « les efforts considérables » du Maroc pour combattre et prévenir ce phénomène. « Le gouvernement a fait preuve d’efforts globalement croissants », lit-on dans l’édition 2023 du rapport présenté, jeudi à Washington, par le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken. Le document met en avant l’adoption par le Maroc du Plan national de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains 2023-2030 ainsi que du mécanisme national de renvoi pour les victimes de traite des êtres humains.
  • La session annuelle du Comité du 24 de l’ONU a été le théâtre de passes d’armes corrosives entre l’ambassadeur du Maroc à l’organisation internationale, Omar Hilale, et le nouveau représentant permanent algérien, Amar Bendjama. En effet, le diplomate algérien, après avoir fait sa déclaration initiale, a cru bon d’user de ses droits de réponse à l’intervention de l’ambassadeur Hilale, en rabâchant les positions désuètes de son pays et distordant les réalités historiques sur le Sahara marocain. En réaction, Hilale a fait remarquer que lesdits droits de réponse sont regrettablement dénués de sens, de vérité, de preuves, de rationnel juridique, ou d’argumentaire politique.

Assahra Almaghribia

  • Le Ministre des affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a reçu, vendredi à Rabat, l’ancien chef d’État malawite, Dr. Elson Bakili Muluzi, porteur d’un message adressé par le président de la république du Malawi, Lazarus Chakwera, à SM le Roi Mohammed VI. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette entrevue, l’Envoyé spécial du président du Malawi a salué l’excellence des relations entre son pays et le Maroc.
  • Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a effectué une visite de terrain dans la province d’Errachidia pour s’enquérir de l’état d’avancement de projets socio-économiques dans la région de Drâa-Tafilalet et présider la cérémonie de signature de conventions à portée de développement. Cette visite a été l’occasion d’examiner l’état d’avancement d’une série de projets de développement social et économique dans la province d’Errachidia, de procéder à l’inauguration d’un hôpital de proximité à Erfoud et de superviser la signature d’une série de conventions relatives aux secteur de l’enseignement et de la santé, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.
- Advertisment -