mardi 21 mai 2024

Roland-Garros: Djokovic devient le premier homme à remporter 23 titres du Grand Chelem

-

Jour historique pour Novak Djokovic : le Serbe est devenu, à 36 ans, le premier homme à remporter 23 titres du Grand Chelem grâce à sa victoire à Roland-Garros aux dépens du N.4 mondial Casper Ruud 7-6 (7/1), 6-3, 7-5 en 3h13 min dimanche.

En plus de cet accomplissement historique, il va se réinstaller à la place de N.1 mondial lundi au détriment de l’Espagnol Carlos Alcaraz. Il y entamera une 388e semaine record.

Djokovic avait rejoint Rafael Nadal à 22 titres majeurs en janvier avec son sacre à l’Open d’Australie. Le Serbe a tiré au mieux profit de l’absence à Paris du Majorquin, victime d’une blessure tenace à la hanche gauche et hors circuit pour une durée indéterminée, pour prendre seul les commandes dans la course au nombre de trophées en Grand Chelem, pour la première fois.

Avec désormais 23 couronnes majeures, il rejoint l’Américaine Serena Williams et n’est plus qu’à une longueur du record absolu établi par l’Australienne Margaret Court dans les années 1960-1970.

Djokovic devient aussi le premier homme victorieux au moins trois fois de chacun des quatre titres du Grand Chelem. Court, Williams et Steffi Graf ont réussi la même performance. À Roland-Garros, il s’est imposé en 2016, 2021 et donc 2023.

Sous un ciel orageux et lourd, Ruud a pris le meilleur départ en menant 3 jeux à 0. Mais Djokovic, même laborieux, vraisemblablement en raison de l’enjeu majuscule, a égalisé à 4 partout. Les deux joueurs ont dû se départager au jeu décisif, et comme à son habitude « Nole » s’y est montré chirurgical pour virer en tête après 1h 21 min de bras de fer.

Il s’agissait de son sixième tie-break de la quinzaine parisienne, son sixième sans la moindre faute directe commise.

Sous les yeux de Gustavo Kuerten, Kylian Mbappé, Zlatan Ibrahimovic ou encore Tom Brady, Djokovic, tombé sans conséquence dans le neuvième jeu, venait de faire le plus dur.

Dans le deuxième set, il a immédiatement capitalisé (3-0) sur l’avantage psychologique hérité de la première manche à rallonge. Dans le troisième set, les choses ont été plus longues à se décanter, mais, une fois de plus, Djokovic a su faire la différence dans les moments chauds en breakant pour mener 6 jeux à 5 et servir pour le match. Et l’histoire.

Djokovic a gagné 11 de ses 23 titres du Grand Chelem après ses 30 ans. Ruud (24 ans) s’incline lui pour la troisième fois en autant de finales majeures jouées, toutes depuis un an.

- Advertisment -