mardi 6 juin 2023

Amir Al-Mouminine préside à la mosquée Hassan II une veillée religieuse 

-

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et SA le Prince Moulay Ismail, a présidé lundi soir à la Mosquée Hassan II à Casablanca, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr bénie.

Après les prières d’Al-Icha et des Taraouih, des versets du Saint Coran ont été récités par l’enfant Hajar Al Mourabit (11 ans originaire de la ville de Tétouan), lauréate du Prix national Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Saint Coran. SM le Roi a ensuite été salué par la jeune déclamatrice, à qui le Souverain a remis le Prix.
Cette distinction témoigne de la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, n’a eu de cesse d’entourer les déclamateurs et déclamatrices du Saint Coran et de la volonté constante du Souverain de promouvoir la mémorisation et l’apprentissage du Livre Saint parmi les jeunes générations.
Par la suite, M. Bahae Eddine Mohamed Jamal Eddine Ennadoui, Alem de la République de l’Inde, a prononcé devant le Souverain une allocution au nom des oulémas ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan 1444, dans laquelle il a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à SM le Roi, Amir Al-Mouminine, pour l’accueil et l’hospitalité qui leur ont été réservés tout au long de leur séjour dans le Royaume.
M. Bahae Eddine Mohamed Jamal Eddine Ennadoui a, ainsi, souligné que les causeries religieuses réunissent chaque année l’élite des oulémas pour débattre de multiples questions qui intéressent la Oumma Islamique et l’humanité dans son ensemble, notant que SM le Roi Mohammed VI poursuit l’œuvre de Ses Glorieux Ancêtres, Feu SM le Roi Mohammed V qui avait édifié les liens d’amitié et d’harmonie, et Feu SM le Roi Hassan II qui avait posé les jalons de développement pour un Maroc moderne.
Cette veillée religieuse a été marquée par la clôture de Sahih Al-Boukhari, faite par M. Belkacem El Kassimi, membre du conseil local des Oulémas de la préfecture d’arrondissements de Ben M’sik, après lecture de « Hadith Al Khatm », par le fquih Hassan Saber, membre du conseil local des Oulémas de la préfecture des arrondissements d’Ain Chock.
Le Souverain a, par la suite, remis les Prix Mohammed VI « Ahl Al-Qurâan » et « Ahl Al-Hadith », respectivement à Abderrahim Naboulsi, de la ville de Marrakech, et à Mohamed Benkirane, de la ville d’El Ksar El Kébir.
SM le Roi, Amir Al Mouminine, a également remis le Prix Mohammed VI des écoles coraniques dans ses trois catégories à Mohamed Chakir d’Ouarzazate (Prix de la méthodologie d’apprentissage), à Mohamed Boulis de Larache (Prix du rendement), et à Mohamed Zaânouni de Tiznit (Prix de la gestion).
Le Souverain a ensuite remis le Prix Mohammed VI pour le Adhan et le Tahlil, créé sur Hautes Instructions de SM le Roi, Amir Al-Mouminine, dans ses deux catégories, respectivement, à M. Youssef Ennaji de la ville de Mohammedia (Prix de l’excellence) et à M. Mohamed El Hedar de la ville de Nador (Prix honorifique).
A l’issue de cette veillée, l’assistance a élevé des prières implorant le Tout-Puissant de préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, de couronner de succès Ses initiatives, de bénir Ses pas, de réaliser les aspirations que le Souverain nourrit pour le progrès de Son peuple fidèle et de Le combler en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, de SAR le Prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre Famille Royale.
Les fidèles ont aussi élevé des prières pour le repos de l’âme du Père de la Nation, feu SM le Roi Mohammed V et de feu SM le Roi Hassan II, que Dieu les ait en Sa sainte miséricorde.

Cette veillée s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, des présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers de SM le Roi, des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique des pays islamiques accrédité au Maroc, des officiers supérieurs de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales, des oulémas ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan, des présidents des Conseils locaux des oulémas, des élus, ainsi que d’autres personnalités civiles et militaires.

- Advertisment -