samedi 22 juin 2024

Soudan : Le Maroc appelle à l’arrêt immédiat des hostilités et à la reprise du dialogue

-

Le Maroc a appelé, devant le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine, à l’arrêt immédiat des hostilités et à la reprise du dialogue en faveur d’une paix et stabilité durables au Soudan.

Le Maroc a appelé, dimanche à Addis-Abeba, devant le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) à l’arrêt immédiat des hostilités et à la reprise du dialogue en faveur d’une paix et stabilité durables au Soudan.
L’Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors d’une réunion du CPS sur la situation au Soudan, a affirmé que le Maroc qui est profondément préoccupé par la situation actuelle au Soudan, exhorte les deux parties, les Forces armées soudanaises et les Forces de soutien rapide à déclarer une cessation immédiate des combats.
« Nous appelons donc à un arrêt immédiat des violences pour garantir la sécurité des civils et créer les conditions nécessaires pour la reprise du dialogue et des négociations pacifiques pour préserver l’unité et la souveraineté de ce pays frère », a souligné le diplomate marocain. “Nous sommes convaincus que la violence ne peut jamais être la solution à un conflit et que le dialogue est la seule voie pour parvenir à une paix durable. A cet égard, notre Délégation appelle le Président de la Commission de l’UA à user de ses bons offices pour accélérer la reprise du dialogue entre les différents acteurs, et ce conformément à l’article 10 du protocole du CPS”, a réaffirmé M. Arrouchi.
Le Maroc exhorte donc toutes les parties impliquées dans le conflit à faire preuve de retenue et à travailler ensemble pour trouver une solution pacifique à cette crise, a ajouté le diplomate marocain. “Nous sommes prêts à apporter tout le soutien nécessaire pour aider le Soudan à surmonter cette période difficile et à construire un avenir de paix, de stabilité et de prospérité pour son peuple”, a affirmé M. Arrouchi.

“Nous espérons que tous les acteurs impliqués dans le conflit répondront positivement à cet appel et prendront des mesures immédiates pour mettre fin aux hostilités”, a réitéré le diplomate marocain, appelant la Communauté internationale à soutenir le processus de paix et de stabilité dans ce pays frère.

- Advertisment -