lundi 17 juin 2024

Windows 11 est gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et 8

-

En début d’année, MIcrosoft a cessé de déployer des mises à jour de sécurité pour WIndows 7 et 8. Fort heureusement, ces deux versions vous offrent la possibilité de faire directement le grand saut vers Windows 11. On vous explique comment procéder.

Le 10 janvier 2023 a marqué la mort de Windows 7 et 8. Depuis cette date, Microsoft ne propose plus de mises à jour sur les deux OS vieillissants. Mais la fin du support n’est pas une fatalité. Si vous possédez une licence Windows 7 ou 8, vous pouvez basculer gratuitement vers Windows 11 grâce à un petit tour de passe-passe.

Avant de vous dévoiler les différentes étapes, une petite mise en garde s’impose. La configuration minimale requise pour Windows 11 est pour le moins restrictive, excluant notamment les PC dénués du module de sécurité TPM 2.0. Si vous utilisez Windows 7 ou 8, il est probable que votre machine ne soit pas éligible à l’installation du futur OS. Les plus bidouilleurs pourront tout de même tenter d‘installer Windows 11 via un moyen détourné.

Comment mettre à niveau Windows 7 ou 8 vers Windows 11 gratuitement ?

Avant de vous lancer dans le processus d’installation, munissez-vous de votre clé d’activation de Windows 7 ou 8 puis suivez ces étapes :

  • Ouvrez votre navigateur pour accéder à la page d’installation de Windows 11.
  • Cliquez sur le bouton bleu Télécharger dans la rubrique Assistant d’installation de Windows 11
    • Ouvrez le fichier d’installation puis laissez vous guider par l’assistant.
    • Prenez bien le temps de sauvegarder vos données personnelles
    • Tapez votre code d’activation de Windows 7 ou de Windows 8 quand on vous le demande.
    • Bingo, Windows 11 s’offre à vous !

    Évidemment, vous pouvez également migrer gratuitement de Windows 7 ou 8 à Windows 10. Puis faire ensuite la mise à niveau gratuite vers Windows 11. Mais cette alternative est bien plus chronophage.

    Ces jours-ci, certains processeurs AMD font des siennes lors de l’installation de Windows 11. L’OS pense qu’ils sont privés de puces TPM 2.0 alors qu’ils en sont bien équipés. Un bug problématique qui bloque le processus d’installation.

- Advertisment -