lundi 17 juin 2024

Inculpé, Trump va s’exprimer en Floride mardi soir et se prépare à la « bataille »

-

Inculpé à New York, Donald Trump a annoncé dimanche qu’il allait s’exprimer depuis sa résidence de Floride mardi, le jour où il est censé comparaître devant la justice de Manhattan, et se prépare à la « bataille » selon ses avocats.

L’ancien président américain « va prononcer un discours à Mar-a-Lago, à Palm Beach », à 20H15 heure locale, ont indiqué ses services dans un communiqué.

Fait sans précédent dans l’histoire des Etats-Unis, le républicain de 76 ans est mis en accusation dans un dossier lié à un versement de 130.000 dollars effectué à la star du X Stormy Daniels en 2016. Les chefs d’inculpation seront rendus publics mardi.

Le milliardaire dénonce une inculpation « bidon et honteuse », s’inscrivant selon lui dans le cadre d’une « chasse aux sorcières ».

Dimanche, ses avocats ont poursuivi l’offensive médiatique, assurant être confiants dans le fait que le dossier serait rejeté par un juge car bancal.

« Cette affaire n’est même pas juridiquement solide. En matière de faits, c’est une blague. Elle ne survivra pas à une contestation devant un tribunal », a affirmé l’un d’eux, Joe Tacopina, à la chaîne ABC.

« Je pense qu’un juge équitable reconnaîtra probablement que quelque chose ne va fondamentalement pas, que nous franchissons le Rubicon avec cette persécution politique », a renchéri un autre avocat de M. Trump, James Trusty, sur Fox.

« Et heureusement, je soupçonne que l’inculpation sera légalement fragile, et l’opportunité se présentera pour un juge de faire ce qui est juste », a-t-il ajouté.

– « Dur à cuire » –

En attendant, l’ex-président « se prépare à la bataille », a dit M. Tacopina.

Les deux avocats ont encore martelé que Donald Trump, qui ambitionne de revenir à la Maison Blanche après avoir perdu la présidentielle de 2020, était visé pour des raisons politiques.

« S’il n’était pas candidat à la présidence, il n’aurait pas été inculpé », a assuré Joe Tacopina sur CNN.

Le républicain devrait, selon les médias américains, quitter sa résidence de Floride lundi pour se rendre à New York.

Mardi, il doit se présenter à un tribunal de Manhattan pour se voir signifier formellement les charges pesant contre lui.

« C’est un abus de pouvoir absolu », a tempêté Joe Tacopina. « C’est un dur à cuire (…), et c’est quelqu’un qui va être prêt pour cette bataille », a-t-il ajouté sur ABC.

M. Trump a d’ailleurs annoncé vendredi avoir levé 4 millions de dollars en 24 heures pour sa campagne, dans la foulée de son inculpation.

La convocation de mardi doit donner lieu à un rituel inédit pour un ancien chef d’Etat: le milliardaire devra décliner son nom, âge, profession, se soumettre à une prise d’empreintes digitales et être pris en photo, comme tout prévenu.

- Advertisment -