vendredi 14 juin 2024

OpenAI se mesure frontalement au robot d’Elon Musk, Optimus, en investissant dans Neo

-

OpenAI vient de participer à une levée de fonds pour le développement d’un nouvel androïde bipède, concurrent direct d’Optimus de Tesla. Le robot, baptisé Neo, sera développé par 1X Technologies, qui commercialise déjà un premier modèle sur roues.

L’entreprise de robotique norvégienne 1X Technologies, anciennement connue sous le nom de Halodi, a annoncé la semaine dernière avoir réussi une levée de fonds à hauteur 23,5 millions de dollars. Cet argent servira à financer le développement de son prochain androïde bipède Neo.  

Ce financement provient en grande partie de l’OpenAI Startup Fund, l’entreprise à l’origine de ChatGPT. Cela pourrait causer des tensions avec Tesla, l’androïde Neo étant un concurrent direct à son robot humanoïde Optimus, alors même que l’animosité entre leurs fondateurs, Sam Altman et Elon Musk, est de plus en plus palpable. Selon un nouveau rapport sur Semafor, l’origine des tensions remonte à 2018. Elon Musk aurait voulu prendre le contrôle d’OpenAI, affirmant que la firme aurait trop de retard par rapport à Google, mais son offre a été refusée.

1X Technologies commercialise déjà un robot humanoïde

Neo sera le deuxième robot humanoïde de 1X Technologies. Les fonds serviront également à augmenter la capacité de production de son premier robot Eve, qui est également humanoïde, mais monté sur roues. Il était destiné à la recherche avant d’être transformé en un robot de sécurité, et la firme « explore les possibilités et les applications dans les domaines de la vente au détail, de la logistique et des soins de santé avec des clients et des partenaires de premier plan ».

Certains pourraient y voir le signe que ChatGPT va investir le monde réel en prenant les commandes de robots humanoïdes. Toutefois, ce ne semble pas d’actualité pour l’instant puisque 1X Technologies développe sa propre intelligence artificielle pour ses robots. Cela dit, une collaboration avec OpenAI pourrait ouvrir de nouvelles perspectives et peut-être apporter une révolution dans le domaine de la robotique telle que l’on voit actuellement avec les chatbots, et accélérer l’arrivée des robots humanoïdes véritablement autonomes.

- Advertisment -