lundi 24 juin 2024

Albares: le bilan de la coopération bilatérale avec le Maroc est « très positif »

-

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la coopération, José Manuel Albares, a qualifié de « très positif » le bilan de la coopération bilatérale avec le Maroc, depuis l’adoption de la déclaration conjointe du 7 avril 2022, lors de la visite du président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, au Maroc, à l’invitation de SM le Roi Mohammed VI.

« Nous nous félicitons d’un bilan très positif. Nous avons jeté les bases d’une relation sur de nouvelles bases, de respect et de bénéfice mutuels, d’absence d’actions unilatérales et de respect des engagements convenus », a souligné le chef de la diplomatie espagnole, dans un entretien au quotidien ‘’Ara’’, publié ce vendredi 24 mars.

« Nous avons des relations commerciales qui sont à des sommets historiques, avec 20 milliards d’euros d’échanges bilatéraux et 12 milliards d’euros d’exportations espagnoles vers le Maroc », a-t-il relevé, précisant qu’environ 1.100 entreprises espagnoles sont implantées au Maroc.

En outre, a assuré Albares, les perspectives de développement de la coopération économique et de promotion des investissements sont ‘’grandes’’.

En matière de lutte contre les mafias des êtres humains, l’immigration clandestine a chuté de 69% sur la côte andalouse, et de 82% aux îles Canaries, entre janvier 2022 et le même mois de 2023, alors que la route des Balkans a augmenté de 157% lors de la même période, a fait observer le ministre.

Dans le cadre de cette coopération régulière et permanente, l’Espagne et le Maroc ont démantelé, ces derniers mois, six réseaux djihadistes, grâce au travail conjoint des forces de sécurité des deux pays, a encore relevé Albares.

Pour lui, la Réunion de Haut Niveau (RHN), tenue les 1er et 2 février à Rabat, la première en huit ans entre les deux pays, constitue la preuve des avancées réalisées entre les deux pays.

« Cette RHN a été historique eu égard au nombre record de ministres ayant participé des deux côtés et du nombre d’accords conclus », a fait valoir le ministre.

- Advertisment -