jeudi 20 juin 2024

The Guardian: Les manifestations contre le projet d’Emmanuel Macron s’intensifient

-

Les manifestations contre le projet du Président français, Emmanuel Macron, de faire passer l’âge officiel de la retraite de 62 à 64 ans sans vote parlementaire se sont intensifiées, avec plus d’un million de personnes défilant dans les rues, a souligné vendredi le quotidien britannique The Guardian.

 Depuis que Macron a imposé son projet de relèvement de l’âge de la retraite en France la semaine dernière, la consternation de l’opinion publique face à la modification d’un aspect farouchement protégé de la politique sociale française n’a cessé de croître, rapporte le journal. Hier soir, à l’issue de la neuvième journée de manifestations nationales depuis janvier, « cette colère a atteint un point d’ébullition », affirme le grand tirage, notant que le symbole le plus visible de ces tensions a été filmé à Bordeaux, où les portes de l’hôtel de ville ont été incendiées après une journée d’actions intenses dans les rues.

Dans tout le pays, l’impopularité des projets de M. Macron était clairement visible, indique le quotidien, relevant que les autorités estiment à 1,1 million le nombre de personnes dans les rues, tandis que les syndicats parlent de 3,5 millions. « Quoi qu’il en soit, la gravité des affrontements entre les manifestants et la police – et l’ampleur du mouvement – suggèrent que la lutte contre les réformes est loin d’être terminée », poursuit la même source.

Les sondages successifs suggèrent que les manifestants ne sont pas en décalage avec l’opinion publique française, avec de larges majorités contre Macron. Deux tiers des personnes soutiennent les manifestants, alors que la cote de popularité de M. Macron n’est que de 28 %. De plus, 82 % des électeurs s’opposent à la décision de faire passer le plan par le parlement sans vote, fait savoir The Guardian.

Le président et ses alliés utiliseront probablement la violence sporadique des manifestations d’hier pour creuser un fossé entre le mouvement de protestation et le reste du public français, anticipe le média, précisant toutefois que la plupart des observateurs estiment que l’opposition aux projets est trop ancrée pour que cette tactique réussisse et que, « même si Macron l’emporte sur cette politique, il risque d’être paralysé pour le reste de sa présidence ».

- Advertisment -