lundi 17 juin 2024

Casablanca: le pont Mohammed VI entre en service ce mardi 21 mars

-

La mise en circulation du pont de dénivellation du boulevard Mohammed VI aux croisements avec les boulevards : Al Qods, Driss El Harti, Dakhla et Amgala se fera ce mardi 21 mars 2023 à 13h.

L’ouvrage compte une longueur totale de 1.100 m dont 620 m de pont et une largeur totale de 16,1 m. Il offre 2×2 voies de circulation, rappelle Casa Transport dans un communiqué.

Le boulevard Mohammed VI, traversé par plusieurs axes et carrefours importants, constitue l’un des principaux accès de la ville de Casablanca et draine un trafic très dense avec des flux importants de poids lourds, poursuit la même source. Les comptages de trafic effectués dans le cadre des études donnent une charge de 6.000 UVP/heure au droit du carrefour d’intersection des bd Mohammed VI/El Harti/El Qods et un régime d’écoulement des flux de circulation proche de la saturation (98% de la capacité en heure de pointe matinale (HPM) et 95% en heure de pointe du soir (HPS), note Casa Transport.

Ainsi, cet ouvrage permettra de réduire considérablement la longueur des files d’attentes et par conséquent les délais de passage au droit des intersections des boulevards précités :

La durée totale de construction de cet ouvrage entamée fin novembre 2021 a duré 15 mois.

En surface, sous l’ouvrage, les travaux se poursuivent dans le tronçon situé entre les boulevards Al Qods et Driss El Harti pour la constitution du plus grand pôle d’échange du réseau de transport en commun en site propre, qui réunira les services T3-Casatramway et BW1-Casabusway à proximité des arrêts des grands taxis et de Casabus, souligne Casa Transport. La station Tramway, en position axiale, est en cours d’aménagement sous l’ouvrage tandis que celle du Busway jouxte, en latéral, la mosquée Al Housna, poursuit le communiqué.

A la mise en service des nouvelles lignes Casatramway (premier semestre 2024) et Casabusway (juillet 2023), cet ouvrage permettra d’assurer une haute qualité de service voyageurs et notamment :

– Assurer une correspondance optimale et sécurisée des usagers des modes de transport projetés et ceux existants (tramway, busway, grands taxis, bus,) en réduisant le volume de véhicules empruntant la section en surface et en limitant les conflits véhicules/piétons.

– Améliorer la performance commerciale des tramway et busway au niveau des carrefours en leur garantissant la priorité.

Les travaux ont été menés par la société Bioui travaux pour un montant de 171,4 millions de DH.

- Advertisment -