mercredi 19 juin 2024

Revue de presse quotidienne de ce lundi 20 mars 2023

-

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi 20 mars 2023:

L’Opinion

  • Depuis plus de quatre ans, les épisodes de sécheresse que vivent les différentes régions du Royaume impactent lourdement la production agricole et notamment celle des céréales, alors que la demande va crescendo. Dans ce cadre, six nouvelles variétés de blé dur et d’orge résilientes à la sécheresse ont été développées par une équipe internationale de scientifiques, après 10 ans d’expérimentation. Des variétés mises au point grâce aux ressources génétiques de grains ancestraux, collectés et conservés dans la Banque de Gènes du Centre international de recherche agricole dans les zones arides (ICARDA) à Rabat. Ces espèces ont démontré leur performance, d’autant qu’elles répondent aux attentes des professionnels et des agriculteurs.
  • Le Centre Lalla Amina pour la protection des enfants relevant de la Ligue marocaine de la protection de l’Enfance (LMPE), a été inauguré à Oujda, dans le cadre de la célébration des 20 ans du lancement de l’Initiative Royale pour le développement de la région de l’Oriental. Ce centre, érigé sur une superficie de 3.052 mètres carrés, dans le cadre d’un partenariat entre l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), le Conseil de la région de l’Oriental (CRO), l’Agence de l’Oriental et la LMPE, vise à améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des enfants en situation d’abandon en vue de leur intégration au sein du tissu économique et social.

Le Matin

  • Les professionnels des stations-service tirent la sonnette d’alarme sur le développement du marché noir de distribution et de vente des carburants. Satisfaits des récentes opérations menées par la Direction générale de la Sûreté nationale dans la région de l’Oriental, ayant conduit à l’arrestation de 18 individus actifs dans la fraude aux carburants et leur vente en dehors des circuits légaux, ces professionnels appellent à l’extension de ces opérations à l’ensemble du territoire national afin de venir à bout de ces pratiques qui ont le vent en poupe et qui dégageraient des marges bénéficiaires quatre fois plus importantes que celles des stations-service.
  • Le Maroc peut transformer une part importante de ses 21 milliards de DH d’importations de produits et matériaux de construction en production locale. Il est ainsi en capacité de viser à l’horizon 2026 l’objectif d’atteindre une part de marché mondial de 0,5%, ce qui permettra à l’économie nationale de multiplier par 6 ses exportations de matériaux de construction pour atteindre un flux annuel de l’ordre de 3 milliards de dollars. C’est ce qu’indique une étude réalisée par l’Office des changes.
  • “La promotion de l’investissement et l’accompagnement des investisseurs: contribution des Marocains du monde dans le domaine des affaires et des finances”. C’est le thème d’un séminaire organisé à Benguérir, à l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) à Benguérir, avec la participation de compétences marocaines à l’étranger opérant dans de grandes institutions financières mondiales. Cette rencontre a été l’occasion de mettre en exergue le climat des affaires, dont jouit le Maroc, qui est de nature à créer une haute valeur ajoutée, à impacts socio-économiques concrets, mettant en relief la confiance des institutions financières internationales en le Maroc, consacrée par l’accueil par le Royaume des Assemblées annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM) en octobre prochain.
  • Une caravane médicale multidisciplinaire a été organisée dans la prison locale d’Ouarzazate, par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, sous le signe «Renforcement de l’offre de santé dans les établissements pénitentiaires». Menée au profit de plus de 1.247 détenues et détenus, cette caravane a été initiée en partenariat avec la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), le ministère de la Santé et de la protection sociale, la préfecture de la province d’Ouarzazate et des acteurs de la société civile, indique un communiqué de la Fondation. Il a été procédé, dans le même cadre, à la remise de «couvertures de très bonne qualité» et de vêtements chauds au profit des pensionnaires de la prison locale d’Ouarzazate, ajoute la même source.

L’Économiste

  • Depuis le 1er mars, la gestion de l’ensemble de la chaîne de valeur relative à la taxe professionnelle relève du ressort exclusif de la Direction générale des impôts (DGI). La réforme de l’impôt local, que les structures assujetties sont d’ailleurs tenues de payer avant fin avril, fait partie des doléances récurrentes des milieux d’affaires. Ces derniers réclament son indexation sur la valeur ajoutée et non plus sur la valeur locative qui grève l’investissement et qui reste subjective. Mais en attendant cette réforme, les éléments imposables au titre de ladite taxe présenteraient une incohérence qui avait déjà été relevée en 2008. “Pour leur part, les inspecteurs des impôts restent partagés au sujet de l’appréhension de ces éléments au niveau de la taxe professionnelle”, explique un conseiller fiscal. Et d’ajouter que, pour les contribuables concernés, l’intégration du matériel de bureau et informatique dans la déclaration annuelle devant être souscrite avant fin janvier de chaque année augmente de manière substantielle l’assiette imposable.
  • Le chef du gouvernement n’a pas opté pour la solution de facilité de retirer du Parlement le projet de loi relatif à la réforme de l’Ordre des pharmaciens, qui est bloqué à la Chambre des représentants depuis l’ancien mandat. Sur ce dossier, Aziz Akhannouch, avec son ministre de la Santé et de la protection sociale, a opté pour une autre formule. Il a préféré transiter par un projet de décret-loi qui consiste à organiser les élections au niveau des conseils régionaux du Nord et du Sud. Le texte a été adopté par le conseil de gouvernement de jeudi dernier. L’objectif est de mettre en place les deux conseils régionaux des pharmaciens du Nord et du Sud. Les élections qui devaient se tenir il y a trois ou quatre ans n’ont pas eu lieu. Ce qui a alimenté les désaccords entre les différents intervenants dans le monde pharmaceutique.
  • L’exécutif a bien maîtrisé le déficit budgétaire en 2022, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas. Ce déficit s’est limité à 5,1% du PIB. Soit une amélioration de 0,4% par rapport à 2021. L’exécutif veut poursuivre la maîtrise du déficit pour atteindre un équilibre des finances publiques en 2023, tout en se félicitant du maintien de la notation du Maroc par des agences internationales comme Standard & Poor’s et sa sortie de la liste grise du Gafi, avec aussi l’accès au marché international pour émettre des obligations.

Libération

  • L’extension du Parc Industriel Aïn Johra (PIAJ) a été inaugurée, à Tiflet, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et la Présidente de Millennium Challenge Corporation (MCC), Alice Albright. D’un coût global de 153,2 millions de dirhams (MDH), dont une contribution de 74,1 MDH du FONZID, le projet d’extension du PIAJ devrait générer à terme près de 19.000 emplois et des investissements industriels prévisionnels de l’ordre de 2,2 milliards de dirhams.
  • La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) à fin février 2023 dégage un besoin de financement de 17,7 milliards de dirhams (MMDH) et ce, compte tenu d’une réduction des opérations en instance de 7 MMDH, selon le ministère de l’Economie et des Finances. Ce besoin a été couvert majoritairement par le recours au marché de la dette intérieure à hauteur de 12 MMDH, représentant près de 24% du flux global de l’endettement intérieur de 51,1 MMDH réalisé à fin février 2023 et, dans une moindre mesure, par l’augmentation des dépôts au Trésor de 4,4 MMDH et la mobilisation de financements extérieurs pour un montant net de 718 millions de dirhams (MDH), précise le ministère dans un document sur la SCRT du mois de février 2023.

Al Bayane

  • Le 49ème Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), qui s’est tenu à Nouakchott, a salué le rôle pionnier du Roi Mohammed VI, en tant que Leader de l’Union africaine sur la question de la Migration, ainsi que la politique du Maroc en la matière. Au terme des travaux de cette session, à laquelle le Maroc était représenté par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, les ministres ont mis l’accent sur les efforts consentis par le Royaume dans le domaine de la migration ainsi que la pertinence de sa politique d’intégration des migrants, en régularisant leur situation juridique et en leur offrant les conditions d’une vie décente.
  • La présidente du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, a souligné, à Genève, l’importance d’une adhésion collective au renforcement des capacités et de l’indépendance des institutions des droits de l’Homme, afin de relever des défis mondiaux qui ne cessent de s’amplifier. Bouayach, qui a présidé les réunions de l’Alliance mondiale des institutions nationales des droits de l’homme (GANHRI), a indiqué que la consolidation de l’indépendance des institutions des droits de l’Homme revêt une importance capitale pour relever les défis mondiaux, en leur permettant de jouer leur rôle dans l’élaboration de solutions effectives et collectives dans le cadre de leur travail avec les institutions étatiques, la société civile, les organisations internationales, les universités et les médias.

Al Massae

  • Un brigadier de police du Commissariat régional de la sûreté de la ville de Zaio a été contraint de recourir à son arme de service pour neutraliser le danger émanant d’un récidiviste qui exposait la vie des citoyens et d’éléments de la police à un danger sérieux et grave à l’aide de l’arme blanche, a-t-on appris de source sécuritaire. Une patrouille de police est intervenue pour l’interpellation du mis en cause, âgé de 32 ans, qui était en flagrant délit de tentative de vol sous la menace de l’arme blanche à Zaio, précise la même source, notant que le policier a été contraint, devant le refus du suspect d’obtempérer aux ordres et sa résistance violente, de faire usage de son arme de service et de tirer une balle de sommation, ce qui a permis de neutraliser le danger, d’arrêter le prévenu et de saisir l’arme blanche utilisée dans cette agression.

Al Alam

  • Le groupe équipementier automobile multinational « Aptiv » a inauguré sa première usine à la technopole d’Oujda, devenant ainsi le 7ème site de production et le 10ème site d’activité du Groupe Aptiv au Maroc. Ce nouveau site de production conforte ainsi la place du Royaume dans la dynamique régionale du Groupe Aptiv, et permettra de créer à terme plus de 3.000 emplois directs. Située dans la zone franche d’Oujda sur un terrain de 8 hectares, mitoyen à l’aéroport, la construction de l’usine a nécessité un investissement de 394 millions de dirhams, et a été conçue pour être « eco-friendly », en ligne avec l’engagement d’Aptiv en matière de zéro carbone d’ici 2040.

Bayane Al Yaoum

  • Les horaires de travail dans les administrations, les établissements publics et les collectivités territoriales connaîtront un changement durant le mois sacré du Ramadan par l’adoption de l’horaire continu de 09H00 à 15H00, a annoncé le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration. Selon un communiqué du ministère, ce changement d’horaire intervient conformément à l’arrêté du ministre chargé de la modernisation des secteurs publics N° 05.1899 du 30 septembre 2005 fixant les horaires de travail dans les administrations de l’État et les collectivités locales durant le mois du Ramadan.

Al Ittihad Al Ichtiraki

  • Une délégation du Congrès américain, en visite de travail au Maroc, a pris connaissance de la dynamique de développement dans la région de Dakhla Oued-Eddahab, où elle a rencontré des responsables locaux et visité plusieurs unités industrielles et d’artisanat. Ces rencontres ont été l’occasion pour la délégation américaine de prendre connaissance des avancées majeures réalisées dans la région sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ainsi que des programmes de développement en cours, outre la contribution agissante des femmes et des jeunes à la vie politique locale et à la gestion des affaires publiques.

Al Ahdath Al Maghribia

  • Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présidé la première réunion du Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme, dont les travaux ont été consacrés à la présentation et à l’adoption du cadre stratégique du plan gouvernemental pour l’égalité 2023-2026 qui comprend le programme d’autonomisation économique de la femme. Au début de cette réunion, Akhannouch a rappelé la teneur du discours prononcé par SM Le Roi Mohammed VI à l’occasion du 23ème anniversaire de la glorieuse Fête du Trône, indique le Département du Chef du gouvernement dans un communiqué.

Assahra Al Maghribia

  • Le Maroc, fort de son histoire civilisationnelle riche et profondément enracinée, a toujours placé la coexistence et le respect de l’autre à la tête de ses priorités nationales, régionales et internationales, a affirmé le représentant permanent adjoint du Maroc à Genève, Abdellah Boutadghart. À l’occasion d’une rencontre portant sur l’islamophobie, organisée par l’Office des Nations unies à Genève et l’Organisation de la coopération islamique (OCI), Boutadghart a exprimé la « ferme condamnation » du Maroc de l’islamophobie et de toutes les formes de discrimination et de haine contre toute religion ou croyance, réitérant le rejet catégorique de la profanation du Saint Coran, et des attaques contre les symboles religieux sacrés des musulmans.
- Advertisment -