vendredi 21 juin 2024

Démenti : Le Maroc n’a jamais reçu de demande d’extradition du terroriste d’Algésiras

-

Contrairement aux informations mensongères véhiculées par des médias espagnols, selon lesquelles les services consulaires du Maroc auraient refusé une demande d’extradition du dénommé Yassine Kanjaa, auteur présumé de l’attaque contre deux églises à Algésiras ayant fait 2 morts et 4 blessés, une source bien informée a catégoriquement démenti ses allégations.

En effet, selon la même source ,  « les allégations publiées par des médias espagnols, sur le refus des autorités marocaines de remettre un permis consulaire pour mener à bien la procédure d’expulsion de Yassine Kanjaa vers le Maroc, avant qu’il ne commette l’incident à Algésiras, ne sont que de fausses informations et n’ont aucun fondement véridique ni réaliste »

 » le Consulat du Royaume du Maroc à Algésiras n’a reçu aucune demande de délivrance d’une autorisation consulaire en vue de l’expulsion de l’intéressé vers le Maroc », affirme notre source.

Par ailleurs, une source sécuritaire marocaine a démenti que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) ait reçu une quelconque demande concernant l’expulsion ou l’éloignement de Yassine Kanjaa,.

La même  source souligne que « les autorités marocaines et leurs homologues espagnoles ont coordonné et coopéré dans de nombreux cas d’expulsion, et que le dossier de Yassine Kanjaa, impliqué dans les évènements d’Algésiras, n’en faisait pas partie ».
Et la même source de conclure que les autorités sécuritaires au Maroc et leurs homologues espagnoles disposent de nombreux mécanismes institutionnels qui facilitent toutes les questions de coopération bilatérale dans le domaine de la sécurité, y compris les questions d’extradition, tout en démentant, d’autre part, la réception d’une quelconque demande liée à l’expulsion du dénommé Yassine Kanjaa, après la commission présumée desdits actes terroristes.

- Advertisment -