dimanche 26 mai 2024

La tuberculose, qu’est-ce que c’est ?

-

La tuberculose est une infection bactérienne pouvant toucher de nombreux organes. L’homme est le seul réservoir du germe et représente le principal agent de transmission de la bactérie, le bacille de Koch (ou Mycobacteriumtuberculosis). Cette bactérie, mise en évidence par Robert Koch en 1882, freine l’action du système immunitaire (dont le rôle est tuer les microorganismes infectieux) en interagissant avec les cellules qui le composent. Elle entraîne des douleurs thoraciques, de la fièvre et des crachats de sang lors de la toux.

La maladie peut évoluer en plusieurs phases :

  • La primo-infection tuberculeuse : elle correspond au premier contact de l’organisme avec la bactérie. La contamination se fait par voie aérienne (inhalation de micro-gouttelettes contenant les bactéries présentes dans les sécrétions respiratoires des patients infectés) entraînant des lésions pulmonaires (on parle de chancre pulmonaire). La multiplication de la bactérie entraîne une réponse immunitaire et une nécrose caséeuse (défense de l’organisme destinée à empêcher le développement des bactéries et à favoriser leur destruction). Dans la majorité des cas, la primo-infection tuberculeuse évolue spontanément vers la guérison définitive ;
  • La tuberculose maladie : certaines maladies favorisent sa survenue (diabète, alcoolisme, dénutrition…) après une primo-infection tuberculeuse. La bactérie peut alors atteindre de nombreux organes (poumon, rein, os, cerveau).

Les causes de la tuberculose

La bactérie responsable de la tuberculose humaine est le bacille de Koch (Mycobacterium tuberculosis) appartenant à la famille des mycobactéries. Toutes les personnes infectées par le bacille de Koch ne développent pas la maladie : seules 5 à 10% d’entre elles. De plus, le bacille peut rester dans l’organisme à l’état « dormant » pendant des années (tuberculose latente).

À noter : les personnes immunodéprimées ont plus de risque de développer une tuberculose, tout particulièrement les personne qui ont le Sida. En effet, le VIH et le bacille de Koch forment en effet une association dangereuse. La tuberculose est d’ailleurs la cause principale des décès des malades du Sida : elle est responsable de la mort d’un tiers des malades du Sida dans le monde et de 40% de la mortalité des malades du sida en Afrique.

La transmission de la tuberculose 

La tuberculose représente un problème majeur de santé publique dans les pays pauvres (Asie, Amérique du Sud, Afrique).

Le bacille de Koch est transmis par voie aérienne, via des gouttelettes contenant les bactéries et expectorées par la toux des malades. L’inhalation d’un petit nombre de gouttelettes contaminées suffit à infecter un individu.

Une personne tuberculeuse non traitée peut infecter de 10 à 15 personnes en moyenne chaque année. Les déplacements de population (voyageurs, réfugiés, sans-abri des pays industrialisés) ont largement contribué ces 40 dernières années à la dissémination de la maladie sur la planète.

La tuberculose est une maladie à déclaration obligatoire.

- Advertisment -