jeudi 20 juin 2024

Vague de froid: la pluie, seul salut pour les agriculteurs

-

Une rude vague de froid s’abat, depuis quelques jours, sur le Maroc avec des températures minimales oscillant entre -06 et 04 dans certaines provinces, il s’agit d’un froid assez inhabituel pour le Royaume, qui suscite des inquiétudes concernant l’effet que cette vague pourrait avoir sur certaines cultures.

En général, les vagues de froid provoquent du gel et peuvent causer des dommages importants aux cultures et entraîner des pertes économiques pour les agriculteurs.

Selon les spécialistes, les cultures les plus sensibles aux températures extrêmement basses sont celles qui ont des stades de développement sensibles au gel, comme les arbres fruitiers en fleurs, les légumes-feuilles tendres et les cultures de printemps; comme les tomates, les concombres et les poivrons.

Cité par le site SNRTnews, M. El Fatmi El Bourkizia, président de l’Association marocaine de développement agricole pour la région Casablanca-Settat, a déclaré que suite à cette vague de froid, les agriculteurs attendant avec espoir de prochaines précipitations de pluie « afin de réduire l’effet du gel ».

« Le gel menace toutes les sortes de plantes, ainsi, toutes les cultures basés sur la plantation sont menacées, cela inclut les culture automnales, les arbres fruitiers etc », ajoute , M. El Fatmi soulignant que les cultures effectuées à l’intérieur des serres restent toutefois à l’abri de cette vague de froid.

Il convient de noter que selon certains spécialistes, les cultures de racines comme (les carottes, les pommes de terre, les betteraves) sont généralement plus résistantes au gel, mais peuvent encore subir des dommages s’il fait assez froid pendant une période prolongée.

La pluie, selon la même source, reste ainsi le seul espoir pour sauver les cultures précités du gel causé par cette vague de froid.

- Advertisment -