jeudi 20 juin 2024

Le géant russe Nornickel lorgne le Maroc pour transférer ses chaines d’approvisionnement

-

Le géant russe Norilsk Nickel fait face à une forte augmentation de son fonds de roulement en raison des changements induits par les sanctions dans les chaînes d’approvisionnement et les systèmes de règlement. Le PDG Vladimir Potanine prévoit le Maroc pour installer l’entreprise.

Potanine, homme d’affaires et ancien vice premier ministre de la fédération de Russie, a déclaré à ce titre qu’il envisage de transférer des chaînes d’approvisionnement vers des pays plus amis, principalement en l’occurrence le Maroc, la Chine, la Turquie et d’autres pays arabes.

« En termes de production, les chaînes logistiques ont changé, les systèmes de règlement se sont effondrés – et avec toutes les conséquences qui en découlent. Par exemple, à Norilsk Nickel, le fonds de roulement a considérablement augmenté en raison du ralentissement de tous ces processus et de leur complication,  » a-t-dit.

Le fonds de roulement net de Norilsk Nickel est généralement resté inférieur au niveau de 1 milliard de dollars, à la fin de 2021, il s’élevait à 1,27 milliard de dollars et au premier semestre 2022, il est passé à 3,8 milliards de dollars en raison d’une augmentation des stocks de produits sidérurgiques, de matériaux et de pièces de rechange, ainsi qu’une appréciation significative du rouble .

Maintenant, l’entreprise doit déplacer « vers la droite » de nombreux projets, ce qui est dû au besoin de refonte, à la recherche de nouveaux équipements en raison du refus des clients occidentaux de les fournir, a déclaré Potanine.

En conséquence, la stratégie de l’entreprise est de plus en plus axée sur le développement interne, l’attraction de partenaires de juridictions amies et la recherche d’opportunités dans ces pays.

« Par exemple, nous avions prévu que certaines entreprises s’étendent à d’autres marchés. À l’inverse, nous avons participé à diverses start-ups dans d’autres pays dans l’espoir de les amener en Russie pour renforcer nos activités existantes ici. De telles opportunités ont maintenant presque complètement disparu . Nous restructurons notre politique d’investissement en mettant encore plus l’accent sur la Russie et recherchons de nouvelles opportunités dans des juridictions amies », a-t-il déclaré.

« Tout le paradigme de notre entreprise, qui était davantage lié à l’implication dans la chaîne internationale de création de produits et de technologies, est maintenant réorienté vers l’histoire interne avec une tentative d’impliquer certains pays et partenaires amis. Quelque part cela fonctionne, quelque part non. En général, il s’agit d’un changement sérieux dans le système de planification et dans le système d’attentes », a souligné le directeur de Norilsk Nickel.

- Advertisment -