lundi 30 janvier 2023

Un média russe revient sur la campagne tendancieuse contre le Maroc au PE

-

Le portail d’information russe Embassylife a mis en avant, mercredi, la campagne tendancieuse qui cible le Royaume, et dont le dernier acte en date a été l’adoption par le Parlement européen d’une résolution hostile.
« Le Parlement marocain a décidé de revoir ses relations avec le Parlement européen » titre le portail, dans un article consacré à la décision de l’organe législatif du Royaume de reconsidérer ses relations avec le PE en les soumettant à une réévaluation globale, « visant à prendre des décisions fermes et appropriées en lien avec les dernières initiatives du Parlement européen à l’égard du Maroc ».

L’annonce a été faite dans une déclaration publiée lundi par les deux Chambres du Parlement marocain, à l’issue d’une réunion marquée par les interventions des présidents et des représentants des différents groupes parlementaires, lesquels se sont exprimés sur les relations entre le Maroc et le Parlement européen, souligne le site spécialisé en politique.
Le parlement marocain a condamné « la campagne tendancieuse contre le royaume, dont le dernier acte a été l’adoption d’une résolution par le Parlement européen le 19 janvier 2023 », relève le média.

« Le Parlement marocain prend note avec grand étonnement et profonde consternation de cette résolution, qui a gravement nui au capital confiance entre les deux institutions législatives, et a porté profondément atteinte aux acquis positifs du travail commun sur plusieurs décennies », souligne « embassaylife », qui reprend des extraits de la déclaration des deux Chambres du Parlement marocain.

Et de préciser que l’institution législative du Maroc « regrette que le PE se soit laissé entraîner dans une campagne de fausses accusations contre un partenaire traditionnel et crédible, qui assume des rôles majeurs dans la protection des droits et libertés, et la défense de la paix et de la sécurité régionales et internationales; un partenaire considéré comme un pilier de la stabilité, du bon voisinage et de la compréhension entre les peuples, les cultures et les civilisations ».
Le Parlement a fermement condamné « les tentatives hostiles de porter atteinte aux intérêts du Maroc et de ternir son image, ainsi qu’aux relations profondes et historiques liant le Maroc et l’Union Européenne; relations qui reposent sur un socle de valeurs partagées et d’intérêts communs », conclut Embassylife.

- Advertisment -