lundi 17 juin 2024

France: Fortes perturbations en vue dans les transports

-

 Les perturbations dans les transports en France s’annoncent importantes pour la journée de mobilisation contre la réforme des retraites prévue jeudi, à laquelle les syndicats ont appelé mardi dernier.

Les deux plus grandes entreprises de transports publics, la SNCF (chemins de fer) et la RATP (transports à Paris et région parisienne) ont en effet prévu de fortes perturbations pour cette journée.

Dans les transports parisiens, trois lignes de métro seront totalement fermées et dix autres seront exploitées partiellement ou ne fonctionneront qu’aux heures de pointe, a annoncé, mardi, la RATP.

La circulation des trains sera « très fortement perturbée » jeudi, a aussi annoncé SNCF Voyageurs. La compagnie prévoit un TGV sur 3 sur l’axe Nord, 1 sur 4 sur l’Est, 1 sur 5 sur l’Atlantique, 1 sur 3 sur le Sud-Est.

« Ce sera un jeudi de galère, (…) de fortes perturbations », avait anticipé dès mardi matin le ministre délégué chargé des transports, Clément Beaune, invitant au « télétravail quand c’est possible ».

Les perturbations n’épargneront pas le secteur aérien. En raison d’une grève de contrôleurs aériens, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes d’annuler préventivement un vol sur cinq à l’aéroport d’Orly jeudi.

« Les compagnies aériennes doivent réduire de 20% leur programme de vols initialement prévus à l’aéroport de Paris-Orly de 5h00 à 22h30 le 19 janvier », selon une « notice pour les missions aériennes » (NOTAM) publiée mardi après-midi par la DGAC.

Mardi dernier, les huit principaux syndicats français ont annoncé une première journée de grève et de manifestation, le 19 janvier, pour protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, dont la mesure phare est le recul progressif de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans en 2030.

Selon eux, cette première journée de mobilisation, qui se tiendra à quatre jours de la présentation du texte en Conseil des ministres, doit « donner le départ d’une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée ».

Le projet du gouvernement sera présenté en Conseil des ministres le 23 janvier, avant d’être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat à partir de début février.

- Advertisment -