lundi 17 juin 2024

Accusé de manque de transparence, TikTok veut se réorganiser pour se maintenir aux Etats Unis

-

 Après deux ans de négociations avec les régulateurs américains pour savoir si TikTok pourra se maintenir aux Etats-Unis, l’application chinoise de partage de vidéos tente une nouvelle approche: une transparence accrue, croit savoir le Wall Street Journal.

Citant des sources au fait des négociations, le quotidien relève que TikTok a dévoilé, lors de récentes réunions avec des législateurs de Washington et des organisations de la société civile, les grandes lignes d’un plan complexe de 1,5 milliard de dollars visant à réorganiser les opérations américaines de l’entreprise.

Les pourparlers avec les responsables et les législateurs américains sont devenus plus urgents pour TikTok ces derniers mois, alors que les politiciens fédéraux et étatiques ont pris des mesures pour interdire l’application sur les appareils émis par le gouvernement, fait observer le journal.

La publication indique que le Congrès envisage également un projet de loi qui interdirait le réseau social aux États-Unis, relevant que les législateurs américains évoquent des inquiétudes selon lesquelles Pékin pourrait accéder aux données des utilisateurs américains sur la plateforme, ou façonner ce que les Américains voient sur ce réseau social, des accusations que la société a démenties.

Selon le grand tirage, TikTok espère que ce plan et les mesures prévues pour assurer la surveillance de ses algorithmes de recommandation de contenu, convaincront des alliés potentiels à Washington de sa capacité à fonctionner indépendamment de sa société mère, ByteDance, basée en Chine.

Citant une porte-parole de la plateforme chinoise, le journal indique que TikTok pense que ce plan de réorganisation répond aux préoccupations concernant la recommandation de contenu et l’accès aux données des utilisateurs, deux facteurs qui inquiètent les responsables politiques américains.

Jusqu’à présent, plus de 20 États américains ont interdit TikTok sur les appareils de l’État.

- Advertisment -