lundi 30 janvier 2023

Le «Pouvoir assassin» continue de terroriser les kabyles: Le chanteur Oulahlou empêché de quitter l’Algérie

-

Rien n’est épargné aux Algériens : si ce n’est pas la prison, c’est l’empêchement de quitter le territoire, le harcèlement judiciaire, les interpellations possibles à toute heur. Après avoir fait capoter la dissidence citoyenne, le régime a glissé dans l’autoritarisme. En la matière la Kabylie constitue sa cible prioritaire.

En effet, les autorités algériennes ont empêché Oulahlou Abderahmane de rejoindre la France le samedi 7 janvier courant. L’auteur de l’inimitable chanson « Pouvoir assassin » devait commencer sa tournée avec un concert dimanche au Cabaret sauvage puis rejoindre le Canada et les États-Unis où l’attendaient ses fans.

Cependant le régime en a décidé autrement. Pourtant ce chanteur a rongé son frein depuis plusieurs mois. Hormis la chanson, il ne s’exprime plus sur l’actualité comme il le faisait auparavant. Oulahlou se contente de la chanson contestataire. Pour autant, il est toujours dans le viseur du régime autoritaire. L’été dernier, il a aussi été empêché de chanter en Kabylie.

Cet empêchement de quitter le territoire national d’un Algérien n’est pas le premier. L’écrivain et chercheur Younes Adli a été aussi empêché d’animer une conférence débat et de quitter le territoire national. L’enseignant universitaire Said Chemakh et le chanteur Ali Ideflawen sont également sous le coup d’une ISTN(L’interdiction de sortie du territoire nationale).

Plusieurs dizaines de citoyens sont assignés à résidence dans le pays de Chenqriha. L’arbitraire sévit.

Par ailleurs, et dans un élan de solidarité, les amazighs marocains se sont fendus d’un communiqué à travers lequel ils apportent leur solidarité et leur soutien à l’artiste Oulehlou, « suite à son interdiction, survenue le 07 janvier 2023, de sortie du territoire algérien alors qu’il s’apprêtait à embarque pour une tournée en France, aux Etats-Unis et au canada », peut-on lire dans le même communiqué qui sera largement diffusé le 12 janvier 2023 à l’occasion des festivités célébrant le Nouvel An amazigh 2973.

Le chanteur kabyle Oulahlou, de son vrai nom Abderrahmane Lahlou, est né le 9 août 1963 à Takorabt, un village de la commune d’Ighil Ali, dans la wilaya de Béjaïa en Algérie. Il a suivi des études superieures à l’Université de Constantine où il a obtenu un diplôme en psychologie.

Il se fait connaître avec ses chansons engagées, comme Pouvoir assassin et Ulach smah ulach pas de pardon qui ont été reprises par les manifestants du Printemps noir de Kabylie de 2001, manifestations contre le pouvoir algérien.

Chanteur engagé, il dénonce la corruption et l’autoritarisme, il revendique la liberté pour son peuple et la reconnaissance des valeurs identitaires de la Kabylie, ainsi que la reconnaissance de la langue tamazight comme langue officielle.

- Advertisment -