vendredi 21 juin 2024

Aït Taleb: «Tous les ex-Ramédistes profiteront gratuitement des soins en attendant la régularisation de leur situation»

-

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a annoncé, ce lundi 9 janvier 2023, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants que l’ensemble des ex-Ramédistes, même ceux qui n’ont pas encore reçu leurs numéros d’immatriculation, peuvent bénéficier gratuitement des soins dans les hôpitaux publics.

«L’ensemble des anciens bénéficiaires du RAMED peuvent avoir accès gratuitement aux soins dans les établissements publics en attendant de régler la situation administrative de ceux dont la carte RAMED est arrivée à échéance ou ceux qui n’ont pas encore reçu leurs numéros d’immatriculation», a annoncé Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, en réponse à une question portant sur le droit d’accès des ex-Ramédistes aux soins.

«J’ai adressé une circulaire aux responsables des différentes structures de soins publiques pour leur faire part de cette décision, car on ne peut en aucun cas priver cette catégorie de patients des soins de santé», a poursuivi le ministre.

Entrée en vigueur le 1er décembre 2022, l’AMO Tadamon remplace le RAMED et garantit un panier de soins identique à celui des bénéficiaires de l’AMO, notamment les salariés du secteur privé affiliés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et les fonctionnaires des administrations publiques souscrits auprès de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS).

- Advertisment -