mercredi 19 juin 2024

Lions de l’Atlas et la CHAN : Le ballon est dans le camp des militaires algériens

-

Les autorités algériennes hésitent encore à apporter une réponse officielle à la condition marocaine d’ouvrir son espace aérien à l’avion de la RAM qui devrait transporter les Lions de l’Atlas de moins 23 ans vers Constantine pour y participer au Championnat d’Afrique des joueurs locaux (CHAN).

Dans une nouvelle sortie médiatique ce mardi 3 janvier, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag, a révisé ses premiers engagements pour renvoyer la balle dans le camp de la Fédération algérienne de football.

«Le ministère de la Jeunesse et des sports n’est pas partie prenante dans ce dossier. En tant que pouvoirs publics, nous accompagnons et nous soutenons la Fédération algérienne de football (FAF) qui est indépendante», a-t-il souligné. Une «indépendance» à prendre avec prudence. Pour rappel, l’ex-ministre de tutelle, Sidi-Ali Khaldi avait obtenu, en 2021 et après une pression de quelques semaines, le départ de l’ancien président de la FAF, Kheireddine Zetchi.

«La FAF va répondre à la CAF (Confédération africaine de football) via les canaux officiels. L’Algérie a ses lois, sa souveraineté qui est au-dessus de toute considération», a précisé le ministre. Ce passage peut être interprété comme un rejet officieux de l’exigence du Bureau directeur de la Fédération royale marocaine de football, exprimée le 27 décembre, en attendant que le pouvoir militaire tranche cette question dans les jours à venir.

Le ballon est dans le camp des militaires

Un rejet revendiqué, d’ailleurs, par Rachid Oukali, président du comité d’organisation de la CHAN. «Il n’est pas prévu de liaison aérienne directe. La majorité des équipes participantes arriveront en Algérie, en provenance d’un autre pays, et non par une ligne aérienne directe au départ de leur pays», a-t-il expliqué. Mais depuis, Oukali évite d’aborder ce sujet. En témoigne la conférence de presse qu’il a animée dimanche.

Pour rappel Sebgag a promis, jeudi 29 décembre, dans des déclarations à BeIN Sports, que le gouvernement algérien donnera «dans les prochaines vingt-quatre heures» sa réponse à la requête de la Confédération africaine de football (CAF) d’autoriser une ligne aérienne directe entre le Maroc et la ville algérienne de Constantine.

La semaine dernière le Bureau directeur de la FRMF a précisé qu’en cas de refus, le Maroc boycottera la compétition que l’Algérie accueillera du 13 janvier au 4 février. Dans le sillage de la rupture de ses relations avec le Maroc, l’Algérie a annoncé, en septembre 2021, la fermeture de son espace aérien aux avions marocains civils et militaires.

Outre la condition de la FRMF, l’Algérie devra aussi garantir la sécurité et la libre circulation des journalistes marocains accrédités à couvrir la CHAN.

- Advertisment -