dimanche 23 juin 2024

 L’Exécutif justifie le non-octroi des aides aux professionnels de la pêche

-

Le soutien aux professionnels du secteur de la pêche maritime n’a pas été octroyé, faute de moyens, a affirmé lundi, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts Mohammed Sadiki, lors de la séance plénière consacrée aux questions orales à la Chambre des Représentants.

Le ministre a affirmé ainsi que « ledit secteur compte désormais parmi les secteurs productifs qui dépendent des carburants, tout comme l’industrie et l’agriculture, néanmoins, les moyens actuels ne permettent pas d’accorder un soutien à ses opérateurs».

En réponse à une question orale à la Chambre des Représentants, le Ministre a souligné que « le gouvernement fournit des efforts afin d’atténuer l’impact de la hausse des prix des carburants, à travers une série de mesures  afin de protéger le pouvoir d’achat des familles marocaines».

Et d’ajouter que « le gouvernement a accordé un soutien exceptionnel aux professionnels du transport, en tenant en compte les moyens disponibles, pour maintenir la stabilité des tarifs du transport public, pour réduire le coût du transport de marchandises et donc pour protéger le pouvoir d’achat des citoyens ».

Le ministre a rappelé, par ailleurs, que « Les carburants et les dérivés utilisés pour la location des unités composant la flotte de pêche, sont exonérés de l’ensemble des droits et taxes, et ce, conformément aux dispositions du décret de 1985 », « les professionnels du secteur de la pêche maritime en bénéficient jusqu’à présent », a-t-il précisé.

- Advertisment -