mardi 21 mai 2024

Le Maroc parmi les pays à «haut niveau de paix positive»

-

L’Institut pour l’économie et la paix (Institute of Economics and Peace, IEP) a rendu publique cette semaine la 11e édition de son Positive Peace Report (PPR), qui analyse des facteurs qui construisent, prédisent et maintiennent la paix dans 163 pays du monde.

Le rapport fournit un cadre pour comprendre et aborder les nombreux défis complexes auxquels le monde est confronté, la paix positive étant définie comme «les attitudes, les institutions et structures qui créent et maintiennent des sociétés pacifiques».

Le Maroc arrive cette année à la 80e place mondiale, avec un score de 3,177 points (plus le score s’approche de 0, plus le niveau de paix positive est considéré comme élevé). Bien qu’il recule de 7 places par rapport à l’édition précédente, le royaume se maintient dans la catégorie des pays à «haut niveau de paix positive».

Quant aux 8 sous indicateurs composants le classement, basé sur le Global Peace Index 2021, le Maroc récolte un score de 3,29 points pour la gouvernance, 3,43 pour les faibles niveaux de corruption, 3,63 points pour l’environnement commercial sain, 3,01 pour la répartition équitable des ressources, 3,27 s’agissant de l’acceptation des droits d’autrui, 2,26 points pour la libre circulation des informations, 3,24 pour les niveaux élevés de capital humain ainsi que 3,11 pour les bonnes relations avec les voisins.

Le Maroc 8e en Afrique et 9e dans la région MENA

Le royaume arrive ainsi à la 9e position dans la région MENA, derrière Israël (34e place mondiale), les Emirats Arabes Unis (37e), le Koweït (46e), le Qatar (49e), la Tunisie (54e), le Sultanat d’Oman (55e), Bahreïn (72e) et l’Arabie Saoudite (79e). Il devance ainsi la Jordanie (83e) et l’Algérie (96e).

Il est également 8e en Afrique, derrière les Iles Maurice (43e), le Botswana (48e), la Tunisie (53e), l’Afrique du Sud (58e), le Ghana (64e), la Namibie (69e) et le Sénégal (78e).

La tête du classement mondial est occupée par la Suède (1,228 point), le Danemark, la Finlande, la Norvège et la Suisse, tandis que le Tchad (159e), la République centrafricaine, le Yémen, le Soudan du Sud et la Somalie (163e, 4,590 points) occupent les dernières places.

Le think tank australien rappelle que le score global de l’indice de paix positive «s’est amélioré de 2,4% depuis 2009, avec 126 pays qui progressent en paix positive, 36 pays qui se détériorent et le score d’un pays qui a peu changé».

A noter que le Maroc est classé au 79e rang sur 163 pays dans le Global peace index (GPI) de 2021, établi par l’IEP. Ce denier avait d’ailleurs pointé, l’année dernière, le fait que MENA reste «la région la moins pacifique du monde» pour la sixième année consécutive, avec notamment de conflits toujours en cours.

- Advertisment -