lundi 22 avril 2024

Chefchaouen : Les travaux d'excavation se poursuivent pour sauver le petit Ryan

-

Les travaux d’excavation pour secourir Rayan, l’enfant de 5 ans tombé dans un puits dans le village d’Ighrane, relevant de la commune Tamorot (province de Chefchaouen), se poursuivent, ce vendredi matin.

Depuis les premières heures de ce vendredi matin, les autorités ont commencé à creuser horizontalement pour pouvoir sauver l’enfant.

Les équipes de secours devraient arriver aujourd’hui, vendredi, après l’avancée des travaux d’excavation et l’apparition d’indices motivants pour poursuivre les fouilles pour l’enfant Rayan, tombé dans un trou près de son domicile au centre de Tamorot (province de Chefchaouen).

Les travaux de forage vertical d’un trou parallèle au puits, se sont poursuivis, toute la nuit de jeudi à vendredi, pour atteindre une profondeur de plus de 28 mètres.

Dans une déclaration à la MAP, une source responsable sur les lieux a souligné que les travaux de forage vertical se sont poursuivis toute la nuit de jeudi à vendredi, ce qui a permis de dépasser une profondeur de 28 mètres, notant que les préparatifs sont en cours pour commencer le forage horizontal immédiatement après être arrivé à 32 mètres.

Il a ajouté que les travaux d’excavation s’arrêtaient de temps en temps afin de prendre les mesures nécessaires car l’opération de sauvetage avait atteint un stade complexe, et aussi pour effectuer les interventions nécessaires pour éviter l’effondrement du sol.

Des bulldozers et des engins lourds épaulés par une équipe de topographes et des dizaines de membres des autorités locales, de la protection civile, de la gendarmerie royale et des forces auxiliaires, sous la tutelle directe des autorités régionales, déploient depuis mardi soir des efforts continus pour secourir les Enfant Rayan, 5 ans, tombé à 32 mètres de profondeur, dans un trou d’eau non couvert et non clôturé.

Un hélicoptère médicalisé appartenant à la gendarmerie royale et des équipes médicales spécialisées en réanimation du ministère de la santé ont été mobilisés sur place afin de réaliser sur place les interventions médicales nécessaires avant de transporter l’enfant Rayan vers l’établissement hospitalier le plus proche.

- Advertisment -