vendredi 24 mars 2023

Les fonctionnaires absentéistes dans le collimateur de Benkirane

-

 

 

 

Lareleve.ma

 

  Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a adressé la semaine dernière une circulaire, relative à l’absentéisme des fonctionnaires dans les administrations publiques, comportant de nouvelles mesures disciplinaires à l’encontre des absentéistes.

 

   De nouvelles mesures disciplinaires seront mises en place afin de sanctionner les absences non justifiées des fonctionnaires. La circulaire annonce l’instauration d’un contrôle quotidien de la liste des présences dans les administrations publiques ainsi que la mise en place d’un système de sanctions.

 

  Parmi les procédures disciplinaires, la mise en place d’un système de retrait du salaire et la publication de listes de présences et d’absences annuellement sur le site emploi-public.ma.

 

  La circulaire du chef du gouvernement indique également qu’un fonctionnaire peut être licencié s’il ne répond pas «sept jours après la mise en demeure suite à une absence non justifiée».

 

   Commentant la publication de cette circulaire, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que celle-ci comportait «les éléments d’une stratégie gouvernementale intégrée, avec à l’appui une batterie de mesures destinées à parer au phénomène de l’absentéisme illégal», selon la MAP.

 

  Toutefois, régler le problème de l’absentéisme ne règle que partiellement le problème plus global de la qualité du service public marocain. La présence physique des fonctionnaires ne peut, à elle seule garantir l’amélioration du service dans les administrations.

 

- Advertisment -