dimanche 26 mai 2024

Les autorités de Laayoune démentent les allégations d’Aminatou Haidar

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  En réponse aux allégations de la dénommée Aminatou Haidar, selon lesquelles les forces de l’ordre se sont rendues à son domicile à Laayoune, qu’elle a été frappée par des éléments des dites forces et que sa voiture personnelle a subi des dégâts, une source autorisée à la wilaya de Laayoune contactée par la MAP, a précisé que durant l’après-midi du jeudi 1er novembre 2012, Aminatou Haidar a mis le feu dans un pneu avant de frapper aux portes des voisins tout en haranguant les enfants et les jeunes les incitant à sortir dans la rue pour manifester à l’occasion de la visite à Laayoune de Christopher Ross envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies.

 

  Elle s’est rendue ensuite dans plusieurs quartiers de la ville où elle a réitéré les mêmes agissements, ajoute la même source, précisant que les forces de l’ordre ne l’ont approchée à aucun moment et ne l’ont absolument pas touchée conscientes qu’il s’agit d’une provocation à laquelle l’intéressée a l’habitude de recourir en pareilles occasions.

 

  Aminatou Haiclar est rentrée chez elle en début de soirée en compagnie de quelques membres du CODESA qu’elle préside. Elle a alors fait circuler des allégations selon lesquelles les forces de l’ordre n’ont pas cessé de la harceler tout au long de cette journée, lui ont retiré sa voiture et que personne ne savait où elle se trouvait pendant tout ce temps, souligne-t-on de même source.

- Advertisment -