jeudi 18 avril 2024

Pas de report pour les réformes de la caisse de compensation

-

 

 

 

 

lareleve.ma-MAP

 

  Les réformes de la caisse de compensation, du régime de retraite et du système fiscal ne peuvent plus être reportées, a estimé le ministre de l’Economie et des finances, Nizar Baraka, soulignant que l’accélération de la mise en œuvre de ces chantiers constitue l’une des priorités du gouvernement.

 

  Ces réformes structurelles ont connu certaines avancées mais n’ont pas pu être menées à leur terme, a souligné le ministre dans un entretien accordé à la MAP.

 

  Evoquant la réforme de la caisse de compensation, M. Baraka a indiqué que le ministère délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance travaille dans une logique partenariale avec plusieurs départements, les opérateurs concernés et les représentants des associations des consommateurs pour pouvoir arriver à converger vers une réforme qui puisse avoir l’aval de l’ensemble des partenaires .

 

  Il a, dans ce sens, expliqué que l’objectif principal de cette réforme est de contenir l’enveloppe de la compensation à un niveau soutenable sur le plan budgétaire, ainsi que de parvenir à aller dans une logique de ciblage des populations démunis en leur accordant des transferts monétaires directs qui soient conditionnels.

 

 

La pérennité de ce Fonds permettra d’accompagner la réforme de compensation dans cette logique de ciblage tout en agissant sur les autres paramètres dont les structures des prix, a-t-il encore dit.

 

  Concernant le dossier de la retraite, M. Baraka a indiqué que la commission technique mise en place à cet effet a presque finalisé son rapport, faisant savoir qu’une réunion est prévue d’ici la fin du mois en cours avec l’ensemble des partenaires sociaux (CGEM et syndicats) pour pouvoir arrêter définitivement le rapport qui sera soumis au chef du gouvernement.

- Advertisment -