mercredi 28 février 2024

Al Adl wal Ihsane : A deux doigts de l’implosion

-

 Adl Wal Ihsane est proche de l’implosion.  La  secte prétendument fondamentaliste  qui s’essaie à la politique  en phagocytant les  groupements à  caractère revendicatif est en proie à des dissensions qui menacent ses structures internes. Dans un message émis  sur  facebook, un groupe  de  ses membres qui s’est dit appartenir  à la congrégation depuis 25 ans, a en effet vivement critiqué  son conseil  dirigeant –  majliss Al Irchad-  pour sa gestion chaotique et pour ses écarts  par rapport à « l’orthodoxie ».

 Parmi  les griefs cités  par les réformateurs : le recul  de l’action religieuse,  la faiblesse  de l’effort pédagogique, l’absence des « frères » à la prière d’al Sobh et la politisation de plus en plus prononcée de l’organisation. Comme  pour  donner raison aux détracteurs de sa ligne actuelle, Al Jamaa a  pris prétexte de manifestations de diplômés chômeurs à Taza  pour les qualifier de martyrs.

Intervenant quelques jours seulement après que les adlistes se  soient désolidarisés du mouvement du 20 février, cette nouvelle tentative de récupération d’un mouvement  social dit le degré d’indécision dans le quel se trouvent les amis d’Abdeslam Yassine qui ne savent plus sur quel pied marcher lors de leurs manifestations  dans les rues.

- Advertisment -