mercredi 19 juin 2024

Réforme de l’enseignement: El Ouafa dresse un état des lieux

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  Devant la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants qui se livrait à une «évaluation préliminaire du plan d’urgence 2009-2012″, Mohamed El Ouafa a précisé que ces lacunes concernent un déploiement déséquilibré du corps enseignant, la surcharge et le manque de classes, surtout en milieu rural, et une carence de bonne gouvernance.

 

  Après avoir mentionné les réalisations en matière de mise à niveau des établissements scolaires et d’élargissement de l’offre scolaire et la formation des cadres, il a assuré que les observations des députés sont prises en compte dans l’évaluation finale du plan d’urgence 2009-2012, qui doit déboucher sur une série de mesures vouées à la promotion du système éducatif.

 

  M. El Ouafa a exhorté les experts, les pédagogues et l’ensemble des acteurs intéressés à contribuer à la réforme du système d’éducation par des idées et des propositions à la hauteur de l’importance de ce secteur en tant que priorité nationale, annonçant la finalisation du projet de loi portant création du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique, en collaboration avec les départements concernés.

 

  L’évaluation et l’audit du plan d’urgence des points de vue pédagogique et matériel (infrastructures), menés pour la première fois par le ministère, ont impliqué les 16 académies régionales qui se sont chargées de la mise en œuvre d’une grande partie de ce programme, a-t-il par ailleurs dit, tirant un bilan « relativement positif » de cette opération, qui a permis de déterminer les dysfonctionnements auxquels il faut apporter des réponses.

- Advertisment -