jeudi 18 avril 2024

Liban: Michel Aoun dit avoir échappé à une tentative d’assassinat

-

Aoun et Nasrallah

 

 

 

Lareleve.ma-Agences

 

  Le député chrétien libanais et allié du parti chiite Hezbollah, Michel Aoun, dont le convoi a été attaqué samedi soir dans le sud du Liban, a déclaré avoir échappé à une tentative d’assassinat.

 

  Le chef de file du Courant patriotique libre (CPL) rentrait à Beyrouth lorsque l’une des voitures de son convoi a essuyé des tirs dans la ville de Saïda, majoritairement sunnite, rapporte le CPL dans un communiqué publié sur son site internet.

 

  « J’ai été la cible de trois tentatives d’assassinats dans ma vie », a déclaré Michel Aoun, ancien chef de l’armée libanaise et chef du gouvernement provisoire entre 1988 à 1990. « Il s’agit de la quatrième et nous espérons que (les auteurs de l’attaque) seront retrouvés. »

 

  Il s’agit de la dernière menace recensée visant un dirigeant politique au Liban, où les tensions déjà fortes entre les communautés religieuses et les partis politiques se sont accrues depuis le début des violences qui font rage en Syrie voisine entre l’armée et les rebelles.

 

  Deux autres hommes politiques chrétiens, Samir Geagea et Boutros Harb, ont indiqué avoir été pris pour cible depuis le début de l’année.

- Advertisment -