dimanche 26 mai 2024

La participation du Maroc au Sommet mondial des médias

-

 

 

 

Lareleve.ma-MAP

 

  La participation du Maroc au Sommet mondial des médias organisé actuellement à Moscou est une double opportunité pour présenter l’évolution de la presse au Maroc à travers les changements qu’a connus ce secteur dans le sillage des grandes réformes enclenchées dans le Royaume, et tirer profit des expériences mondiales pionnières dans ce domaine, a affirmé vendredi le président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), Noureddine Miftah.

 

  Dans une déclaration à la MAP, en marge du Sommet, M. Miftah a indiqué que « les thèmes débattus lors de ce sommet portent sur des questions et préoccupations qui interpellent la communauté internationale aspirant à une presse influente ».

 

  Les problématiques qui sont soulevées durant le sommet, comme l’éthique journalistique à l’aune des transformations des médias internationaux et le développement du numérique, la sécurité des journalistes, la liberté de presse et d’opinion et le droit d’accès à l’information, revêtent une grande importance, a souligné le président de la FMEJ, ajoutant que ce sommet constitue également l’occasion de définir de nouveaux principes internationaux en mesure de relever les défis politiques, économiques, sociaux et médiatiques.

 

  M. Miftah a en outre affirmé que la présentation de l’expérience marocaine en matière des médias sur les plans législatifs et professionnel, lors du sommet de Moscou, vise à approfondir la discussion avec des acteurs internationaux et échanger les expériences et expertises, surtout que le Maroc s’apprête à entreprendre des changements institutionnels et juridiques profonds dans le domaine des médias.

 

  Ces changements, a-t-il précisé, concernent la création d’un Conseil national de la presse, des propositions de loi relative aux sondages d’opinion et la promulgation d’un nouveau code avancé de la presse en harmonie avec la philosophie et l’esprit de la nouvelle constitution.

 

  Le président de la FMEJ a, en outre, qualifié la participation du Maroc à ce sommet mondial des médias à Moscou d' »intéressante », dans la mesure où « le thème de la presse et de l’information est au cœur du débat sociétal et institutionnel dans le Royaume qui reste toujours ouvert sur les expériences internationales pour consolider ses acquis dans le domaine des médias et en matière de rehaussement de la profession de la presse sur les différents plans ».

 

  Placé sous le slogan « Médias du monde, relever les défis du 21è siècle », ce Sommet discutera de plusieurs thématiques, notamment la résilience et la transformation des médias traditionnels face à l’avènement du numérique, les modèles de survie des médias face à une conjoncture économique morose, l’éthique journalistique dans un monde hyper dynamique et la coopération entre les institutions médiatiques, les entreprises et les gouvernements, ont indiqué les organisateurs.

 

  Prennent part à ce Sommet, qui s’étale sur trois jours, les PDG et rédacteurs en chef des grandes agences d’information, des chaines de télévision et des radios, tels Associated Press, BBC, Reuters, NBC, MENA, Kyodo et Xinhua.

- Advertisment -